Publié

cyclismeTour de France - 10e étape: déclarations

La Pierre Saint-Martin (France), 14 juil 2015 (AFP) - Warren Barguil (FRA/Giant), 15e de l'étape: "Je suis déçu car j'avais pointé cette étape qui me convenait bien.

Mais une chute est venue tout contrarier. Quelle malchance ! C'est le bidon jeté par un autre coureur qui s'est pris dans ma roue avant. Je ne pouvais éviter la chute. J'avais de bonnes jambes en début d'ascension, ce fut plus difficile sur la fin. Je souffre de bobos au niveau des hanches et d'un coude. J'espère récupérer pour la suite". Jean-Christophe Péraud (FRA/AG2R La Mondiale), 25e de l'étape: "Ce n'est pas une défaillance, je suis à ma place. J'ai souffert de la chaleur. Le niveau est très relevé, j'étais incapable de suivre. Sur une montée sèche, je savais que ça serait compliqué. J'ai toujours du mal avec ce type de conditions de course, comme l'an passé à Risoul. Les éléments ne jouaient pas pour moi". Romain Bardet (FRA/AG2R La Mondiale), 44e de l'étape: "C'est une journée comme on aimerait ne jamais en connaître sur un Tour de France ou même sur n'importe quelle compétition. Nous n'avons escaladé qu'un col du Tour et il reste encore beaucoup d'opportunités pour nous rattraper. J'ai passé une très mauvaise journée dès le départ, c'était très difficile. Maintenant, il faut rester positif et penser à demain." Thibaut Pinot (FRA/FDJ), 49e de l'étape: "J'ai explosé après trois kilomètres. Je suis ensuite monté avec mes oreilles , avec ce qu'il me restait de force. C'était compliqué de se remettre dans la course. Perdre cinq ou dix minutes, cela ne changeait plus grand chose. Ce (mardi) soir, je suis un peu refroidi..." Tejay Van Garderen (USA/BMC), 10e de l'étape: "La bonne nouvelle du jour, c'est que je conserve la deuxième place. Mais je pensais pouvoir m'accrocher plus longtemps aux meilleurs. La performance de Froome est exceptionnelle. Il était très fort". bnl/bvo

(AFP)

Votre opinion