Publié

cyclismeTour de France - 10e étape: déclarations

SAINT-MALO (France), 09 juil 2013 (AFP) - Chris Froome (GBR/Sky), maillot jaune: "C'était encore une journée avec un peu de nervosité après tout ce qui avait été dit sur le vent de côté mais dans le final, les gars ont fait du bon boulot pour me maintenir devant.

Le contre-la-montre (de mercredi) est une très bonne opportunité pour garder l'avantage. C'est un objectif important pour moi sur ce Tour. Je vais donner le meilleur de moi-même et on verra les écarts qui se creuseront. " Mark Cavendish (GBR/Omega), 3e de l'étape: "Tout le monde va dire Mark Cavendish est un sprinteur méchant mais à 150 m de la ligne la route tournait à gauche. Je ne fais que suivre la route, je ne vais pas aller dans les barrières ! On peut voir qu'il (Veelers) bouge un peu vers la droite, un peu vers la gauche. ce n'est pas comme si j'étais rentré dans sa roue. Et ce sont nos bras qui se sont touchés de toute façon." Tom Veelers (NED/Argos), 159e de l'étape: "Ce que je me souviens, c'est que je mène le train pour Marcel Kittel pour l'amener devant puis je relâche pour glisser derrière et je me fait rouler sur le vélo par Mark Cavendish. C'est clair sur les images qu'il me fait tomber. J'ai des bleus et de la peau arrachée un peu partout sur le corps mais ça va." sva/ep

(AFP)

Votre opinion