Publié

cyclismeTour de France/10e étape - La roue tourne

La Pierre Saint-Martin (France), 14 juil 2015 (AFP) - Champion de France.

Il n'y a pas de maillot de champion de France dans le peloton du Tour cette année. L'équipe Auber 93 de Steven Tronet n'est pas de la partie. Mais à l'occasion du 14 juillet, celui qui a été sacré à la surprise quasi générale fin juin à Chantonnay en Vendée, était présent au départ de la 10e étape, mardi à Tarbes. Traité de paix. Le Belge Patrick Lefevere, le manager d'Etixx, et Guy Dobbelaere, président du jury de l'UCI, ont aplani leur différend mardi à Tarbes avant le départ de la 10e étape du Tour de France. Lefevere avait vivement critiqué Dobbelaere la semaine dernière après la neutralisation de l'étape Anvers-Huy. Ils se sont parlés pour la première fois mardi. "Nous avons parlé de plusieurs choses qui me restaient depuis longtemps sur l'estomac, notamment de l'étape de lundi à Huy où je trouve qu'une neutralisation n'était pas nécessaire". Lefevere avait qualifié Dobbelaere "d'incompétent". Il a concédé mardi que ces propos étaient exagérés. Piratage. Des fichiers informatiques contenant des données SRM (indicateurs de puissance) de Chris Froome circulent depuis quelques jours sur internet; ceux de son ascension du Mont Ventoux il y a deux ans. Le manager de l'équipe Sky, Dave Brailsford, pense avoir été victime d'un piratage de la part de personnes tentant de démontrer que les performances de son coureurs sont anormales. L'équipe britannique a confié le dossier à ses avocats. Cancer et dopage. La révélation faite par Ivan Basso concernant son cancer des testicules a relancé la question des conséquences du dopage sur la santé des coureurs. Pour Eric Bouvat, médecin d'AG2R et expert auprès de l'agence française de lutte contre le dopage, le cancer dont souffre l'Italien (suspendu de 2006 à 2008) n'a "rien à voir avec le dopage". "Il s'agit du cancer du jeune adulte qui concerne chaque année 2000 hommes en France, explique-t-il dans les colonnes d'Aujourd'hui en France. Je travaille depuis vingt ans dans le cyclisme professionnel: la rareté des cancers des testicules montre que les cyclistes ne sont pas au-dessus de la norme". Reconnaissance. La journée de repos, lundi, avait été mise à profit par quelques coureurs pour reconnaître le premier col pyrénéen de la Grand Boucle. Parmi eux, les Néerlandais de LottoNL Steven Kruijswijk, Robert Gesink et Laurens Ten Dam ont mis beaucoup d'application à escalader cette pente de 15 km. Gesink, premier attaquant dans le col, a voulu jouer la gagne. Finalement 4e, il n'a été devancé que par les cadors Froome, Porte et Quintana. Drone. Un drone a survolé le site d'arrivée du Tour de France quelques minutes avant l'arrivée. Il s'est avéré qu'il s'agissait d'un collaborateur de l'équipe Astana qui voulait simplement "s'amuser". Les services de sécurité ont rapidement mis fin à son petit jeu, considéré comme dangereux pour la sécurité du public. Prolongations. Le mercato bat son plein durant le Tour. Vainqueur de l'étape du Havre, le Tchèque Zdenek Stybar a annoncé qu'il resterait fidèle à l'équipe Etixx ces deux prochaines saisons. De même, l'ancien champion de Belgique Jens Debusschere, courtisé par plusieurs équipes, françaises notamment, a prolongé son contrat avec la formation Lotto pour trois nouvelles saisons.. bnl-jm/bvo

(AFP)

Votre opinion