Publié

cyclismeTour de France - 11e étape: déclarations

Cauterets (France), 15 juil 2015 (AFP) - Thomas Voeckler (FRA/Europcar), 5e de l'étape: "On se contente de ça.

Il y a eu une sacrée bagarre en début de course. Dans le Tourmalet, Majka a haussé le rythme. Sur le plat j'aurais pu l'accrocher mais dans le Tourmalet... J'ai eu un mauvais passage mais même sans ça je n'aurais pas pu le suivre. Je suis tombé sur bien plus fort que moi. Je connais très bien le col. Mais j'ai perdu mon sang-froid, on m'arrosait un peu partout, j'ai gaspillé un peu d'énergie." Tony Gallopin (FRA/Lotto), 7e du classement général: "Le terrain était favorable aux attaques. J'ai essayé d'aller dans l'échappée, une ou deux fois, mais Chris Froome m'a dit 'on ne te laissera pas partir, tu es trop près au classement général'. La prochaine étape ? Je n'affectionne pas vraiment des cols tout au long de la journée et une arrivée très dure. Mais je n'ai jamais grimpé aussi bien. Si j'explose, tant pis." Warren Barguil (FRA/Giant), 9e du classement général: "J'ai subi le contre-coup de ma chute d'hier (mardi). Avec la chaleur, ce n'était pas facile. Je n'ai pas bien récupéré, j'ai eu mal au dos et au cou. J'espère que ça ira mieux demain, c'est plus dur et cela devrait me convenir davantage à cause des pentes raides." jm/pyv

(AFP)

Ton opinion