Publié

CyclismeTour de France - 18e étape: déclarations

Saint-Jean-de-Maurienne (France), 23 juil 2015 (AFP) - Romain Bardet (FRA/AG2R La Mondiale), vainqueur de l'étape: "Une étape de folie ! C'est parti dès le départ, j'ai eu beaucoup de chance d'avoir mon ami Christophe Riblon dans l'échappée avec aussi Jan Bakelants.

Je savais qu'avec mes talents de descendeur, je pouvais faire l'écart (dans le Glandon). Je n'en reviens pas. C'est tellement difficile de gagner une étape ! Je connaissais le parcours, on l'avait reconnu lors d'un stage au printemps. Mais c'était très long dans les derniers kilomètres. Sur le haut des Lacets de Montvernier, c'était un vrai stade. Les encouragements se répercutaient en écho, ils me donnaient la chair de poule. Le plus dur a été de prendre l'échappée. J'ai fait une grosse hypoglycémie hier (mercredi) et je me suis fait mal dans les premiers kilomètres." Pierre Rolland (FRA/Europcar), 2e de l'étape: "C'est une deuxième place plus que décevante. Mais c'est le sport... J'ai voulu jouer, laisser travailler les autres, Romain était devant, c'est quelqu'un que j'apprécie. Après, avec Cyril (Gautier), on a pris nos responsabilités. Je n'ai pas de mots pour décrire ce que Cyril a fait pour moi. Je suis allé au bout de mon effort. Dans le Glandon, il y a eu un petit accrochage, Fuglsang a été jeté (à terre) par une moto. Romain est allé à l'avant, j'ai coupé mon effort et je n'aurais pas dû. Je suis content que ce soit lui qui l'emporte même si, évidemment, j'aurais préféré que ce soit moi." jm/bvo

(AFP)

Votre opinion