Publié

cyclismeTour de France - 20e étape: déclarations

L'Alpe d'Huez (France), 25 juil 2015 (AFP) - Thibaut Pinot (FRA/FDJ), vainqueur de l'étape: ""Il n'y a pas de mot.

L'Alpe d'Huez, c'est indescriptible. Tout le monde avait coché cette étape et c'est moi qui gagne. Dans les 200 derniers mètres, ce fut une joie intense. Durant la montée, je ne connaissais pas les écarts. J'ai été dans l'inconnu toute la montée. J'ai connu beaucoup de malchance pendant le Tour mais je n'ai jamais rien lâché. J'y ai toujours cru et je finis par en gagner une de justesse. L'an passé, j'étais sur le podium du Tour. Cette fois, je gagne à L'Alpe. Gagner, lever les bras, c'est très spécial. On retient ça toute sa carrière. Merci à l'équipe qui a été superbe. Ça aide dans les moments difficiles". Pierre Rolland (FRA/Europcar), 6e de l'étape: "J'ai été plus que combatif durant les trois jours dans les Alpes. C'est un gros regret d'avoir perdu du temps au début. Sinon, j'aurais fait dans les cinq premiers du général. C'est un bon Tour même si je n'ai pas eu de succès, faute de réussite. Pour les sprinteurs, la plus belle étape, ce sont les Champs-Élysées. Pour les grimpeurs, c'est L'Alpe d'Huez." Richie Porte (AUS/Sky), 7e de l'étape: "C'était incroyablement dur. L'équipe a été soudée autour de Chris qui n'était pas au top aujourd'hui (samedi). Mais on a fini le boulot. Pour Chris, les trois semaines ont été redoutables. Movistar a tout fait pour nous secouer dans L'Alpe. Chris est un très bon ami. Avoir été le dernier combattant aujourd'hui me réjouit. Je vais pouvoir quitter l'équipe Sky sur un bon sentiment." Alberto Contador (ESP/Tinkoff), 16e de l'étape: "C'était une journée compliquée. J'étais fatigué. Ce n'est pas impossible de faire le Giro et le Tour mais c'est compliqué. Nous manquons d'expérience dans ce genre de situation. Mais je voulais tenter, je ne voulais pas avoir de regret. Le Tour est la course la plus importante mais j'ai réussi d'autres belles choses dans ma carrière." bnl/pyv

(AFP)

Ton opinion