Publié

rugbyTournoi: déclarations irlandaises après la victoire finale

Joe Schmidt (sélectionneur de l'Irlande): "C'était tumultueux, fatiguant.

Au nom de l'équipe, je suis ravi. J'ai une pensée pour l'Angleterre. Ils ont été énormes aujourd'hui, et ont probablement mérité de partager les louanges. J'ai hâte de pouvoir me relâcher maintenant. Des jours comme ça, c'est mauvais pour le coeur, mais cela forge le caractère aussi. On est heureux et soulagé. On a fait assez pour sortir avec de la fierté. Il y a une semaine, on avait des regrets. Je pense que la seconde période il y a une semaine nous a remis en selle. Aujourd'hui, cela a encore été un peu pareil après la pause. On a réussi à rendre les choses plus concrètes derrière et la différence, ce sont ses 20 autres points. Les gens ont assisté à un super samedi. Je sais que certains avaient prévu de voir les trois matches, avec ce qu'il faut en boissons à chaque fois. J'aurais aimé être avec eux parce que, pour être franc, j'aurais préféré ça plutôt que de m'asseoir dans la cocotte-minute dans laquelle on s'est retrouvé. Mais en même temps, je n'échangerais avec personne pour rien au monde le fait de travaille avec ce groupe". Paul O'Connell (capitaine de l'Irlande): "Quelle que soit l'année, c'est toujours fantastique de remporter un Tournoi. On en a été proche plusieurs années, ces huit dernières semaines ont été énormes. On doit en être très fier de ce que l'on a fait, notamment comment on a évalué et corrigé certains aspects de notre jeu pour produire une si bonne performance aujourd'hui, après la défaite de la semaine dernière. Je suis très fier de l'équipe". Kenny Enda (Premier ministre de l'Irlande, dans un communiqué): "Après la large victoire du pays de Galles en Italie, la tâche pour Paul O'Connell et ses guerriers était énorme. Mais cela valait la peine de voir la ruse et le flair démontrés par l'Irlande. Je les félicite au nom du peuple irlandais, du gouvernement pour leur victoire et je les remercie sincèrement d'avoir apporté autant de joies et d'excitations aux supporteurs irlandais, où qu'ils se trouvent. On a hâte de disputer le Mondial, qui arrive plus tard dans l'année". cd/tba

(AFP)

Votre opinion