Publié

rugbyTournoi - L'Irlande s'arrache en Ecosse pour reprendre l'avantage Tournoi - (COMPTE RENDU)

Londres, 21 mars 2015 (AFP) - L'Irlande, grâce à une large victoire en Ecosse (40-10), cuillère de bois du Tournoi, a réussi à reprendre la 1re place du classement des Six nations avant le dernier match de l'Angleterre, maintenant sous très haute pression contre la France.

Après le carton du Pays de Galles en Italie (61-20), le tenant du titre devait s'imposer de 21 points au moins pour reprendre la tête et espérer un premier doublé depuis 1949, à condition que les Bleus fassent ensuite déjouer les Anglais. L'équipe de Joe Schmidt, partie sur les chapeaux de roue avant de faiblir puis finalement reprendre la main en 2e période, a donc rempli sa part du contrat en s'imposant de 30 points avant le dernier match d'une compétition captivante. Pour coiffer tout le monde sur le fil, le XV de la Rose doit désormais inscrire 26 points de plus que la France. Critiqués après leur unique revers à Cardiff (23-16) pour leur jeu minimaliste, les Irlandais ont doublé leur total d'essais marqués en passant brutalement de quatre à huit. En cas de victoire finale, ils dépasseront même le Pays de Galles (9 essais en 2013) pour devenir l'équipe titrée avec le plus petit nombre d'essais. Ils peuvent pour cela remercier leurs avants, et notamment O'Mahony qui a sonné la révolte après le repos, permettant à O'Brien de s'offrir un doublé (24,71), dans une rencontre bien lancée par l'essai rapide du capitaine O'Connell (4). Avant de sortir sur crampes (71), Sexton a inscrit 18 points mais s'est fait peur en ratant deux pénalités qui auraient pu coûter cher. Chez les arrières, seul le centre Payne (49) a pu trouver l'ouverture au retour des vestiaires, alors que la moitié du chemin avait été fait (20-10). Mais cet essai permettait d'initier une 2e période à sens unique avec dix minutes de supériorité numérique après le carton jaune de Cross (55) sanctionné pour l'accumulation de fautes d'Ecossais combattifs mais encore bien naïfs en défense et limités offensivement. En fin de 1re période, les hôtes, finalement battus pour la 5e fois en 2015, ont en effet fait douter les Irlandais par leur vivacité et leur sens de la passe. Ce qui a permis à Russell d'inscrire un essai pour revenir à 17-10 après un ballon chipé en filou par Hogg. Mais ils n'ont pas tenu ensuite. Malgré l'arrivée de Vern Cotter, il s'agit même du 5e revers d'affilée à domicile pour la décevante Ecosse. Cela ne lui était plus arrivé depuis 1970. cd/adc

(AFP)

Votre opinion