15.03.2015 à 19:07

rugbyTournoi - La 4e journée en bref (ENCADRE)

La 4e journée du Tournoi des six nations, disputée samedi et dimanche, en bref: LES CHIFFRES 11.

Cela faisait 11 ans que l'Italie, battue à domicile par la France dimanche (29-0), n'avait marqué aucun point dans un match du Tournoi. La dernière "fanny" de la Squadra Azzurra remontait ainsi à février 2004 et une défaite... en France (0-25). 37. Comme le nombre de plaquages réalisés par le deuxième ligne gallois Luke Charteris samedi face à l'Irlande (23-16). Un total astronomique à mettre en relation avec les 289 plaquages réussis par le XV du Poireau dans cette partie. 100. Le deuxième ligne Paul O'Connell a connu samedi au pays de Galles, vainqueur 23-16, sa 100e sélection avec le XV du Trèfle, dont il est le capitaine. Le rugueux joueur du Munster, 35 ans, qui a débuté sa carrière internationale en février 2002, est encore devancé au nombre de capes par Brian O'Driscoll (133), Ronan O'Gara (128) et John Hayes (105). LES HOMMES Courtney Lawes. Le deuxième ligne de l'Angleterre (26 ans, 37 sél.) n'a pas manqué son retour après plus de trois mois d'absence dus à une blessure à une cheville, samedi contre l'Ecosse (25-13). Meilleur preneur en touche du XV de la Rose (7 ballons captés), il a également terminé au troisième rang des plaqueurs (11). Thierry Dusautoir. Pour son 50e capitanat, le troisième ligne a été le plaqueur (8 plaquages) du XV de France en Italie dimanche (29-0). Dusautoir (33 ans, 74 sél.) a aussi pris une touche capitale en début de seconde période sur un lancer italien à quelques mètres de son en-but. Et il a visiblement su trouver les mots pour remonter ses troupes lors de cette semaine sous tension après le revers contre le pays de Galles (13-20). LES DECLARATIONS "Je n'ai probablement jamais été aussi épuisé après un test-match. Je n'aurais pas pu en demander plus aux gars." Sam Warburton, capitaine du pays de Galles, vainqueur samedi de l'Irlande (23-16). "Nous allons dans la bonne direction. J'ai vu un bon état d'esprit, du courage et un bel essai. Il nous faut être patient et continuer à améliorer les secteurs de notre jeu qui doivent encore l'être." Vern Cotter, sélectionneur de l'Ecosse, battue en Angleterre samedi (25-13). nk/chc

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!