Basket - NBA: Tous contre l'évidence Golden State
Publié

Basket - NBATous contre l'évidence Golden State

Les bookmakers voient les Golden State Warriors s'imposer et enlever leur troisième titre en quatre ans.

La saison NBA débute dans la nuit de mardi à mercredi avec deux chocs à l'Est et à l'Ouest. Cleveland se frotte aux Boston Celtics, tandis que les Houston Rockets de Clint Capela se rendent à Oakland pour défier le champion, les Golden State Warriors, favoris à leur propre succession.

Qui mettra fin au règne de Steph Curry et de ses Warriors? Les Houston Rockets ou Oklahoma City ont-ils les pièces nécessaires pour faire dérailler la belle machine de l'entraîneur Steve Kerr? Désormais orphelins de Kyrie Irving, LeBron James et ses Cavaliers vont-ils à nouveau pouvoir l'emporter à l'Est et se rendre en finale pour la quatrième année consécutive?

Autant de questions qui ne trouveront de réponses qu'au mois de juin, mais auxquelles les bookmakers ont apposé des chiffres qui voient les Golden State Warriors s'imposer et enlever leur troisième titre en quatre ans. Les Californiens ont conservé leurs quatre stars (Curry, Durant, Green et Thompson) de même que leurs joueurs de rôles. Tous les voyants sont au vert.

Paul met la pression sur Capela

Pour cette nouvelle saison, la NBA a décidé de frapper fort avec deux duels qui pourraient bien être les affiches des finales de Conférence au printemps prochain. Le champion en titre accueille donc les Houston Rockets qui se posent en sérieux adversaires.

L'arrivée du meneur Chris Paul fait franchir un palier au club de Clint Capela et James Harden (29,1 pts, 11,2 assists et 8,1 rebonds de moyenne). Le Genevois sera d'ailleurs l'une des pièces maîtresses du dispositif de Mike D'Antoni. Chris Paul n'a pas hésité à mettre de la bonne pression sur les épaules de son jeune coéquipier en le poussant à être plus vocal sur le terrain.

L'intérieur de 23 ans dit avoir compris le message, mais on ne s'impose pas leader du jour au lendemain. Mobile, puissant et rapide, Capela devrait jouer entre 28 et 30 minutes par match. Cela signifie que ses statistiques personnelles devraient prendre l'ascenseur. Le Genevois a travaillé sur ses points forts et l'intelligence de jeu de Paul devrait fonctionner à merveille.

Auteur d'une saison exceptionnelle avec un triple-double en moyenne (31,6 pts, 10,7 rebonds et 10,4 assists), Russell Westbrook ne sera plus tout seul à Oklahoma City. Les arrivées de Paul George et Carmelo Anthony vont soulager le MVP de la saison passée et si le courant passe aussi bien qu'en pré-saison, le Thunder peut viser haut.

Sefolosha avec les jeunes

Actuellement plus faible que la Conférence Ouest, la Conférence Est a encore perdu des plumes avec les départs de George (Indiana Pacers) et Anthony (New York Knicks). Mais le fait le plus important de l'intersaison demeure l'échange entre les Cleveland Cavaliers et les Boston Celtics qui a envoyé Kyrie Irving dans le Massachusetts.

Souhaitant davantage de lumière, le meneur des Cavs a quitté LeBron James pour façonner sa propre légende. A Boston, Irving sera la star. Et avec des joueurs comme Gordon Hayward et Al Horford, l'ancien point guard de Duke ne part pas dans une équipe en reconstruction mais bien dans la seule formation capable de gêner les Cavaliers.

Pour remplacer Irving, Cleveland a obtenu Isaiah Thomas, étincelant la saison dernière avec 28,9 points de moyenne. Mais le petit meneur est actuellement blessé et il devrait jouer au mieux à partir de fin décembre. Voilà pourquoi Cleveland a recruté Derrick Rose, l'ancienne star de Chicago, et Dwyane Wade, grand pote de King James.

Des salaires au minimum pour les deux hommes qui n'ambitionnent que le titre. Si le coach Tyronn Lue n'arrive pas à emmener son équipe en finale et à battre les Warriors, attention au bouleversement dans le contingent. LeBron James sera agent libre à la fin de la saison et il pourrait tout à fait décider de rejoindre les Los Angeles Lakers pour un dernier challenge.

Quid de Thabo Sefolosha? Le vétéran veveysan, premier Suisse à évoluer en NBA, a signé pour deux saisons au Utah Jazz pour un salaire de 5,25 millions de dollars par an. Plus titulaire, Sefolosha est là pour encadrer la jeune garde du Jazz. Mais l'arrivée de Ricky Rubio et l'émergence de Rudy Gobert peuvent permettre à Utah de faire aussi bien que l'an dernier et de participer aux play-off.

Les dates

17 octobre 2017: début de la saison régulière

. 7 et 9 décembre 2017: matches hors des Etats-Unis et du Canada, Brooklyn-Oklahoma City et Brooklyn-Miami à Mexico

. 25 décembre 2017: Golden State-Cleveland, réédition des finales 2015, 2016 et 2017

. 11 janvier 2018: match hors des Etats-Unis et du Canada, Boston-Philadelphie à Londres

. 15 janvier 2018: Cleveland-Golden State, réédition des finales 2015, 2016 et 2017

. 16-18 février 2018: week-end du All Star Game à Los Angeles

. 11 avril 2018: fin de la saison régulière

. 14 avril 2018: début des play-offs

. 31 mai 2018: début de la finale 2018

(ats)

Votre opinion