Hockey sur glace: Tout est à recommencer pour le HC Bienne
Actualisé

Hockey sur glaceTout est à recommencer pour le HC Bienne

Le CP Berne s'est imposé 2-5 à la Tissot Arena et a comblé son retard dans la demi-finale. C'est désormais 2-2 dans la série.

par
Cyrill Pasche
Bienne

Cette quatrième manche aurait bien pu ressembler comme deux gouttes d’eau au deuxième acte, lorsque les Seelandais avaient égalisé à 140 secondes de la fin avant de passer l’obstacle en début de prolongation grâce à un but de Toni Rajala.

Hier, le Finlandais a marqué le but qui a relancé la machine à la 49e minute (2-3), soit suffisamment tôt pour renverser une fois de plus la vapeur. Le HC Bienne espérait bien se trouver un héros, comme jeudi dernier lors de la deuxième victoire de la série. Mais personne ne s’est levé cette fois-ci, il n’y a pas eu de «happy end». En face, les leaders du CP Berne (Simon Moser, Thomas Rüfenacht et Andrew Ebbett) ont rappelé de manière éclatante pour quelles raisons ils ont eu tant de succès en play-off ces dernières années.

Les hommes d’Antti Törmänen ont entamé la rencontre du mauvais patin, en encaissant un but litigieux (puck sorti entièrement ou non de la surface de glace avant la réussite de Simon Moser?). Ils l’ont terminée sur une fausse note, car privés bien trop tôt, avec ce but du Slovène Jan Mursak à 97 secondes du gong (2-4), de la possibilité de jouer leur va-tout jusqu’à l’ultime seconde du temps réglementaire.

Le HC Bienne vient de perdre ses deux derniers matches, le CP Berne a comblé son retard de 0-2 à 2-2 dans la série en un claquement de doigts, mais c’est bel et bien la première fois depuis le début des play-off que le HCB se retrouve dans une situation inconfortable. La donne est simple, Seelandais et Bernois s’affrontent désormais dans une série au meilleur des trois matches. Les Biennois ne doivent pas tout remettre en question, mais simplement revenir à leurs fondamentaux avant l’acte V jeudi dans la capitale: gagner davantage de duels, remettre de la vitesse dans leur jeu et surtout croire en eux, comme ils ont si bien su le faire lors des deux premiers duels de la série.

Rien n’est perdu, mais tout est à recommencer.

Votre opinion