Neuchâtel: «Tout perdre avant Noël, ça doit être affreux»

Publié

Neuchâtel«Tout perdre avant Noël, ça doit être affreux»

L’incendie survenu vendredi soir à Cressier a fait quatre blessés, dont un gravement touché. La potière d’à côté est choquée.

par
Vincent Donzé
1 / 8
La route de Neuchâtel qui traverse le vieux bourg de Cressier est restée barrée samedi.

La route de Neuchâtel qui traverse le vieux bourg de Cressier est restée barrée samedi.

Lematin.ch/Vincent Donzé
Quatre occupants de l’immeuble ont été blessés, dont un sévèrement.

Quatre occupants de l’immeuble ont été blessés, dont un sévèrement.

Lematin.ch/Vincent Donzé
À l’intérieur, sur un sol en pierre naturelle, tout est noirci jusqu’au rez-de-chaussée.

À l’intérieur, sur un sol en pierre naturelle, tout est noirci jusqu’au rez-de-chaussée.

Lematin.ch/Vincent Donzé

Évacué en ambulance en détresse respiratoire, un locataire se trouve toujours dans un état grave après un incendie survenu vendredi soir au premier étage de l’ancien restaurant de La Couronne, dans le vieux bourg de Cressier (NE).

À l’arrivée des secours, les locataires pris au piège par la fumée et les flammes ont été secourus. «On les voyait sortir en petite tenue dans le froid et la neige», témoigne une voisine. Neuf personnes ont été évacuées. Quatre d’entre elles ont été hospitalisées.

«Tout perdre»

L’hôtel de La Couronne est fermé depuis longtemps. Le rez-de-chaussée sert de bureau d’architecture, tandis que les anciennes chambres sont louées à des bénéficiaires de l’aide sociale. «Ça fait mal au cœur. Tout perdre avant Noël, déjà qu’on ne possède pas grand-chose, ça doit être affreux», soupire la potière d’à côté, tandis que le propriétaire est en pourparlers avec son agent d’assurances, à l’arrière de son immeuble.

Deux familles ont été touchées par le sinistre. «Il y a eu deux, trois explosions. Ça m’a empêché de dormir toute la nuit», reprend la potière dont la boutique se trouvait dans le périmètre fermé par les secouristes.

Le sinistre a mobilisé 75 pompiers vendredi soir après 23 heures.

Le sinistre a mobilisé 75 pompiers vendredi soir après 23 heures.

Police cantonale neuchâteloise

L’incendie a été combattu toute la nuit par 75 pompiers neuchâtelois, bernois et vaudois. Samedi après-midi, près de la gare de Cressier, une benne servait à récupérer les débris calcinés, tandis que la toiture était partiellement recouverte d’une bâche. Vue de la rue, la cage d’escalier est totalement noircie. La Protection civile a mis des locaux à disposition des personnes évacuées.

Ton opinion

19 commentaires