Publié

AirbagToyota rappelle 729'000 voitures aux Etats-Unis et au Canada

Le constructeur automobile a annoncé mercredi le rappel de plus de 729'000 véhicules aux Etats-Unis et au Canada, pour parer à un problème de câblage pouvant interférer avec l'airbag du conducteur et à un problème d'interrupteur au démarrage.

Toyota rappelle, en raison de problèmes techniques, des centaines de milliers de véhicules aux Etats-Unis et au Canada.

Toyota rappelle, en raison de problèmes techniques, des centaines de milliers de véhicules aux Etats-Unis et au Canada.

ARCHIVES, AFP

Toyota a indiqué qu'il n'avait pas connaissance d'«accidents ou blessures posés par ces deux» situations.

Les modèles touchés ne sont pas distribués hors d'Amérique du Nord. La plus grande partie des rappels concerne des pick-ups Tacoma, modèles 2005 à 2009: «En raison du design en spirale d'un câble du volant, et de caractéristiques uniques au châssis du Tacoma, une friction entre le câble en spirale et (le compartiment de ce câble) peut intervenir dans certains véhicules», a expliqué Toyota.

«Avec le temps la friction peut entraîner un manque de connectivité avec le module de l'airbag.

Sans connectivité, la lampe d'alarme du coussin de sécurité gonflable peut rester allumée après le démarrage, et le coussin de sécurité peut être désactivé», a ajouté le constructeur.

Par ailleurs plus de 73'000 berlines Camry et près de 144'000 Venza, modèles 2009 à 2011, ont un problème de feu de freinage.

«Pendant l'installation de l'interrupteur de feu de freinage sur des lignes d'assemblage nord-américaines, de la graisse de silicium peut s'être glissée à l'intérieur de l'interrupteur», provoquant une résistance électrique.

«Si cela arrive, des lampes d'alertes du tableau de bord peuvent s'allumer, le véhicule peut ne pas démarrer, ou le levier de vitesse peut rester coincé en position 'Park'.

Dans certains cas, les feux de freinage peuvent ne plus marcher», a expliqué Toyota.

Image ternie

Entre septembre 2009 et février 2010, le premier constructeur japonais a dû faire revenir au garage près de neuf millions de voitures pour divers soucis techniques, notamment des pédales d'accélération pouvant rester bloquées en position enfoncée et des systèmes de freinage réagissant tardivement.

Cette affaire avait gravement nui à son image de fiabilité, notamment aux Etats-Unis où l'essentiel des rappels ont été ordonnés.

Le groupe, désormais extrêmement prudent, a procédé depuis à de nombreux rappels même en l'absence d'informations avérées sur des accidents.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!