Toyota retire ses publicités en lien avec les Jeux olympiques
Actualisé

JO 2020Toyota retire ses publicités en lien avec les Jeux olympiques

La firme automobile japonaise, qui a dépensé plus de 3 milliards de dollars en droits de parrainage, a choisi de prendre de la distance par rapport aux JO de Tokyo.

par
Sport-Center
Toyota figure toujours sur les affiches officielles des Jeux de Tokyo, mais a choisi de se distancier de l’événement.

Toyota figure toujours sur les affiches officielles des Jeux de Tokyo, mais a choisi de se distancier de l’événement.

REUTERS

Les publicités de Toyota qui avaient été préparées en prévision des Jeux de Tokyo, qui commencent vendredi, ne seront pas diffusées, a annoncé ce lundi la firme automobile aux médias locaux. Le patron de Toyota Motor, Akio Toyoda, et d'autres représentants ont ajouté qu’ils ne participeraient pas non plus à la cérémonie d'ouverture. «Ce seront des Jeux au cours desquels beaucoup se heurteraient à l'incompréhension», ont-ils précisé pour se justifier.

Inutile de préciser que, pour les organisateurs, voir ainsi un de ses sponsors les plus importants prendre de la distance représente une particulièrement mauvaise nouvelle.

Toyota, l’une des quelque 60 entreprises japonaises à s’être engagées à sponsoriser les JO, a dépensé un montant record de plus de 3 milliards de dollars en droits de parrainage. Mais la pandémie, et une série d’incidents et de scandales étant survenus avant les Jeux, sont en train d’éclipser le plus grand événement sportif du monde.

À cause du Covid-19, les Jeux se dérouleront presque entièrement sans spectateurs. De plus, une nette majorité de citoyens japonais se sont déclarés opposé aux JO dans les sondages. Apparemment, les sponsors craignent de porter atteinte à leur image. Toyota le premier.

Votre opinion