Actualisé

FRANCETrafic en ligne de crânes, pattes et plumes d'oiseaux

Un trafic en ligne de crânes, pattes et os d'espèces protégées ou menacées d'extinction a été découvert en France.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

Keystone

L'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) d'un département français (Indre) a mis fin à un trafic sur Internet de crânes, pattes et os d'espèces protégées ou menacées d'extinction, a-t-on appris mercredi auprès de l'ONCFS.

L'attention des inspecteurs avait été attirée par des annonces sur internet proposant à la vente ces trophées. Le trafic continuait depuis plusieurs mois et, lors d'une perquisition au domicile du vendeur au Menoux, les agents de l'ONCFS ont découvert de nombreux éléments d'oiseaux et de mammifères : crânes, pattes et peaux à des stades de transformation plus ou moins avancés.

Impressionnant stock de plumes

Ils ont également découvert un impressionnant stock de plumes d'oiseaux conditionnées dans plus de deux cents boîtes et cartons et représentant un volume de quelques mètres cubes.

Parmi les espèces d'oiseaux objets du trafic figuraient notamment des buses variables, des chouettes effraies, des huppes fasciées et des perroquets.Des trophées de chevreuils, de blaireaux, mais aussi d'animaux africains, tels que des damalisques (des animaux proches des antilopes) étaient également proposés à la vente.

Le trafiquant, qui devrait être poursuivi pour «commercialisation d'espèces protégées et d'infraction à la règlementation sur le commerce d'espèces menacées d'extinction», achetait lui même ces pièces sur Internet ou auprès d'amis chasseurs. Certains des animaux étaient également ramassés au bord de routes où ils étaient morts écrasés par des véhicules.

(AFP)

Votre opinion