Vaud: Tragédie à Montreux: l'adolescent rescapé ne se souvient de rien
Publié

Montreux (VD)Le jeune survivant du suicide collectif présumé est hors de danger 

L’adolescent qui a survécu à la chute du balcon de toute sa famille en mars dernier est hors d’affaire et a pu être entendu par les enquêteurs. Ces derniers privilégient toujours la piste du suicide collectif.

1 / 17
Montreux
Montreux

Montreux, le 24.03.2022. Cinq corps ont été retrouvés sur la chaussée à proximité du casino. Quatre personnes sont mortes et une est encore en vie. Toutes sont tombées du 7e étage d'un immeuble.

20min/Sébastien Anex
Montreux
Montreux

20min/Sébastien Anex
Montreux
Montreux

Montreux, le 24.3.2022.

20min/Sébastien Anex

Deux mois après le choc qui a secoué toute la Suisse romande et au-delà, lorsque cinq membres d’une famille montreusienne dont deux enfants avaient chuté de leur balcon, causant la mort de quatre d’entre eux, l’adolescent survivant est enfin hors de danger, a communiqué la Police cantonale vaudoise, mercredi. Le jeune homme de 15 ans souffre cependant toujours de plusieurs fractures et reste hospitalisé.

Le garçon a toutefois pu être entendu par les enquêteurs, et son témoignage a été précieux pour renforcer la piste que ces derniers privilégient, à savoir celle d’un suicide collectif. Les investigations techniques, notamment l’analyse de la téléphonie et des recherches Internet ne montrent aucun signe avant-coureur d’un tel passage à l’acte, ce qui a également été confirmé par le fils, précise le communiqué de presse. Il reste aujourd’hui «personne amenée à donner des renseignements» sur ordre du Tribunal des mineurs. Le jeune homme n’a actuellement aucun souvenir de la journée du drame et n’a pu donner aucune indication sur le déroulement des faits. Il a été placé sous tutelle.

Les investigations policières sont maintenant terminées. Les examens pratiqués par les médecins légistes n’ont pas mis en évidence d’autres traces de violence que celles consécutives à la chute, d’une hauteur de plus de 20 mètres. Les analyses forensiques dont les analyses ADN ne remettent pas en cause la thèse du suicide. Toutefois, le rapport complet de la médecine légale ne sera pas rendu avant plusieurs mois, complète le communiqué.

Ce que l’enquête a pu montrer

Pensées suicidaires? Faites-vous aider.

(rmf)

Votre opinion