Agression de Pascal Jaussi: Trahi par un groupe chinois
Actualisé

Agression de Pascal JaussiTrahi par un groupe chinois

Le patron de S3 avait scellé avec Recon Group un partenariat confidentiel et excluant tout usage militaire. Les Chinois ont violé ce pacte.

par
Evelyne Emeri
Le CEO Pascal Jaussi fait part de ses inquiétudes aux instances diplomatiques et gouvernementales.

Le CEO Pascal Jaussi fait part de ses inquiétudes aux instances diplomatiques et gouvernementales.

Jean-Paul Guinnard

Une haute trahison. Une trahison aussi profonde que les blessures et les brûlures que Pascal Jaussi panse depuis son agression ciblée du 26 août. Le fondateur de la start-up vaudoise Swiss Space Systems (S3) a-t-il payé, quasi de sa vie, son intention d’ouvrir une action contre la compagnie chinoise Recon?

Votre opinion