Tramlabulle: Tramelan rattrapé par le virus de la BD

Publié

TramlabulleTramelan rattrapé par le virus de la BD

Pour sa 25e édition ce week-end, le festival du Jura bernois propose notamment une expo sur le coronavirus en BD et sur l’auteur de «La chute», série qui avait anticipé la pandémie.

par
Michel Pralong
L’affiche est signée cette année par le Bernois Jareed Muralt, auteur du prophétique «La chute».

L’affiche est signée cette année par le Bernois Jareed Muralt, auteur du prophétique «La chute».

Muralt/Tramlabulle

Du 23 au 25 septembre, Tramelan accueille la 25e édition de son festival de BD, Tramlabulle. Une vingtaine d’auteurs seront présents, il y aura cinq expositions à visiter ainsi que la projection de films, des rencontres, des ateliers et, évidemment, des dédicaces.

Invité d’honneur et auteur de l’affiche, le dessinateur bernois Jared Muralt, qui avait fait sensation en 2020 puisque sa série «La chute» avait en quelque sorte prédit la pandémie qui allait frapper le monde. Son scénario est plus apocalyptique qui ce qui s’est passé dans la réalité, heureusement pour nous. Une expo lui est consacrée et l’on retrouvera évidemment quelques-unes de ses planches dans une expo consacrée, elle, au coronavirus dans la BD. Un nom qui avait été attribué à l’un des personnages de l’avant-dernier Astérix, bien avant le Covid.

Les autres expositions sont consacrées au basket dans la BD, aux dessins de presse de La Torche et à l’album «Odysseus 3.1» qui traite des munitions immergées dans le Léman.

Parmi les auteurs présents, de nombreux Suisses (Caro, Debuhme, Vincent L’Épée…), mais aussi Marc Hardy (Pierre Tombal), Gilles Mezzomo (Les maîtres des îles) ou encore le duo Warnaut et Raives (Purple Heart). Des rencontres sont également agendées samedi et dimanche avec Pierdomenico Bortune et Cecilia Bozzoli pour leur album sur l’immigration italienne en Suisse, «L’enfant du placard».

Le festival est gratuit. Renseignements complémentaires sur tramlabulle.ch.

Ton opinion

0 commentaires