Publié

FOOTBALLTransfert de Yartey à Sion: Sochaux part en guerre

Pour le club doubiste, Yartey a définitivement été transféré au club valaisan, qui devrait s'acquitter d'un montant d'un million d'euros. Mais le club de Tourbillon n'en veut plus...

par
N. Jr
Ishmael Yartey (à g., à la lute avec Raphaël Nuzzolo) est au milieu d'un bel imbroglio juridique.

Ishmael Yartey (à g., à la lute avec Raphaël Nuzzolo) est au milieu d'un bel imbroglio juridique.

Keystone

Y aura-t-il une affaire Yartey? Actuellement en vacances, le joueur fait l'objet d'une guerre entre le FC Sion (où il avait été prêté jusqu'en fin de saison dernière) et le FC Sochaux, à qui il appartiendrait.

Problème: aucun des deux clubs ne veut aujourd'hui de l'international ghanéen. Hier, le club doubiste, haussant le ton, a publié un communiqué. «Le FC Sochaux-Montbéliard a été surpris par l'annonce faite par le FC Sion de ne pas conserver Ishmael Yartey au terme de la saison 2013/2014. Le Ghanéen a été prêté au FC Sion le 24 juin 2013 pour une saison, tandis que l'accord était assorti d'une option d'achat automatique (à lever avant le mardi 10 juin à minuit) en cas de maintien du FC Sion dans l'élite helvétique. Le club valaisan, huitième et maintenu en Super League au terme de l'exercice 2013/2014, est contractuellement dans l'obligation de conserver Ishmael Yartey selon les termes prévus et acceptés de toutes les parties en juin 2013.»

Relégué en L2 française, Sochaud n'entend pas en rester là, et menace d'alerter la justice si Sion, écrit-il, «ne respectait pas son engagement». Selon la rumeur, le montant de l'option d'achat se monterait à un million d'euros (environ 1,2 millions de francs). Une somme que le FC Sion n'entend pas débourser.

Yartey, Gentile... les dossiers s'accumulent du côté de la Porte d'Octodure. «Il est exclu que l'on achète Yartey - même s'il est normal que Sochaux cherche à le vendre», expliquait voici 10 jours Christian Constantin, renvoyant aussitôt son ancien joueur à l'expéditeur. "Sochaux prend ses désirs pour la réalité, précise ce jeudi Nicolas Pillet, responsable de la communication du club valaisan. Nous avions des conditions à remplir si notre intention était de conserver le joueur. Or nous ne les avons volontairement pas remplies, notre intention n'étant pas de conserver le joueur dans notre contingent."

Il y a quelques temps de cela, Sochaux et le club de Tourbillon se battaient pour pouvoir acquérir le milieu de terrain. Voici que celui-ci est désormais jugé indésirable de part et d'autre de la frontière...

Ton opinion