Economie forestière: Transport de bois: le poids autorisé pas augmenté

Publié

Economie forestièreTransport de bois: le poids autorisé pas augmenté

Le poids total autorisé en Suisse pour le transport de bois brut ne sera pas augmenté de 40 à 44 tonnes.

L'Economie forestière suisse est confrontée à des difficultés liées au choc du franc fort.

L'Economie forestière suisse est confrontée à des difficultés liées au choc du franc fort.

ARCHIVES, Keystone

Par 25 voix contre 14, le Conseil des Etats a rejeté ce jeudi 4 juin une motion de Hans Hess (PLR/OW) demandant que le poids total autorisé pour le transport de bois brut soit augmenté de 40 à 44 tonnes.

L'Economie forestière suisse est confrontée à des difficultés liées au choc du franc fort. Par rapport au poids et à la valeur du bois fraîchement coupé, les transports sont très onéreux. «Cette mesure, qui ne coûte rien, déchargerait la branche de 5 millions de francs par année», a avancé Hans Hess.

Le poids total autorisé est déjà de 44 tonnes pour le trafic combiné, a rappelé la ministre de l'environnement Doris Leuthard. Mais le transfert n'est souvent pas économique, notamment en raison de la fermeture de nombreuses gares de chargement, a argumenté Hans Hess sans succès.

Selon la conseillère fédérale, la limitation du poids autorisé constituerait de surcroît un précédent pour les autres branches tributaires des transports, qui subissent, elles aussi, les conséquences de l'appréciation du franc.

(ats)

Ton opinion