Pandémie – Travail.Suisse veut prolonger la possibilité du chômage partiel
Publié

PandémieTravail.Suisse veut prolonger la possibilité du chômage partiel

A la veille des débats parlementaires sur la loi Covid-19, l’organisation faîtière des travailleurs plaide pour que le recours à certaines dispositions soit possible au-delà du 31 décembre.

par
mem
Photo d’illustration.

Photo d’illustration.

Lucien FORTUNATI

Le chômage partiel et la perte de gain sont des dispositions de la loi Covid-19 qui seront caduques au 31 décembre prochain. Or, les chambres fédérales en débattront les deux jours à venir, mercredi pour le Conseil des États et jeudi, pour le Conseil national. A la veille de ces débats parlementaires, Travail.Suisse fait entendre sa voix et plaide pour la prolongation de ces dispositions particulièrement importantes pour les personnes vulnérables.

«Du point de vue des travailleurs et travailleuses, la prolongation des mesures dans le domaine du chômage partiel, de la perte de gain et de la protection des travailleurs particulièrement menacés revêt une grande importance. Ces mesures doivent impérativement être prolongées au-delà du 31 décembre», demande Adrian Wüthrich, président de Travail.Suisse.

Cela permet de verser des indemnités aux travailleurs dont l'activité a été interrompue en raison de la pandémie, estime la faîtière qui compte environ 150’000 membres. Elle rejoint ainsi les majorités des commissions compétentes au Conseil national et au Conseil des États.

Votre opinion

3 commentaires