Publié

DopageTravis Tygart: «L’UCI ne tient pas ses promesses»

Dans un entretien exclusif au «Matin Dimanche», le tombeur de Lance Armstrong affirme que l’Union cycliste internationale «ne fait rien»

par
Le Matin Dimanche
Travis Tygart devant ses bureaux de Colorado Spring, d’où tout est parti.

Travis Tygart devant ses bureaux de Colorado Spring, d’où tout est parti.

Presse Sports/Startt James

Pour le grand public, il est l’homme qui a confondu, puis fait choir Lance Armstrong. Mais pour Travis Tygart, chantre d’un sport authentique et propre, sa mission quotidienne à la tête de l’agence antidopage américaine dépasse son seul contentieux avec l’ancien maître du Tour de France. Comme il l’explique dans un entretien au «Matin Dimanche», le seul moyen de combattre durablement la tricherie est «d’éradiquer la culture de la gagne à tout prix qui s’est installée depuis trente, quarante ans».

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!