Actualisé

IrakTreize morts aux abords d'un centre commercial

Cette double-attaque meurtrière à la voiture piégée, menée tard vendredi à Bagdad, a été revendiquée par le groupe EI.

Le centre commercial al-Nakheel est ouvert depuis un an et compte l'un des cinémas les plus populaires de Bagdad.

Le centre commercial al-Nakheel est ouvert depuis un an et compte l'un des cinémas les plus populaires de Bagdad.

AFP

L'explosion de deux voitures devant un centre commercial a fait au moins treize morts et 30 blessés, tard vendredi au centre de Bagdad, en Irak, selon la police et des sources médicales.

L'attaque a été revendiquée par le groupe terroriste Etat islamique (EI), selon l'agence Reuters.

Une déflagration a été causée par une charge placée dans une voiture et une autre par un véhicule chargé d'explosifs conduit par un kamikaze, a précisé un colonel de police. Une source au ministère de l'Intérieur a précisé que l'attaque avait eu lieu juste avant minuit.

Les magasins du centre commercial étaient restés ouverts tard le soir pour ce week-end précédant l'Aïd el-Adha, la grande fête musulmane du sacrifice. Le porte-parole du Ministère de l'intérieur, Saad Maan, a déclaré qu'il n'y avait pas eu de victimes à l'intérieur du centre commercial.

Le centre commercial al-Nakheel a ouvert l'année dernière dans la rue de la Palestine, en plein centre de la capitale irakienne, et compte l'un des cinémas les plus populaires de Bagdad.

Chiites visés

L'organe de presse de l'organisation djihadiste, Amak, a annoncé en ligne que deux kamikazes, l'un d'entre eux vêtu d'une veste d'explosifs, le second dans une voiture, ont ciblé un «rassemblement de Chiites», rue Palestine, artère où se trouve le centre commercial.

Les combats contre l'organisation djihadiste EI, qui a pris en 2014 le contrôle d'un tiers du territoire irakien, ont exacerbé les conflits sectaires qui divisent de longue date le pays, principalement entre la majorité chiite et la minorité sunnite.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!