Publié

Street Triple R 675Triumph invente le «fun perfection»

La petite marque qui monte qui monte vient de signer un bijou de deux-roues en revisitant ce roadster très populaire. Du pur plaisir pour pas cher.

par
Claude Bovey

C’est à se demander si, à l’avenir, Simon Warburton, product manager de la marque anglaise, et son équipe d’ingénieurs, feront mieux. Tant cette version 2013 de leur icône fun est différente de la précédente mouture. Aboutie et proche d’une perfection toujours recherchée en tant qu’objectif prioritaire. Pourtant, on sait que l’histoire ne retient que le mieux dans l’avenir. Alors, à plus tard… En attendant, ce petit roadster qui représente 20% du chiffre d’affaires de Triumph et qui, en cinq ans d’existence, a déjà été écoulé à plus de 50 000 unités, peut envisager une carrière à succès exponentiel à long terme. Et pour moins de 12 000 francs! Voilà déjà la première bonne nouvelle!

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!