France: Trois ans avec sursis pour un Suisse qui a tué un de ses amis
Actualisé

FranceTrois ans avec sursis pour un Suisse qui a tué un de ses amis

Un jeune conducteur responsable de la mort de son passager a été condamné pour homicide involontaire.

par
lematin.ch
Le prévenu avait eu un accident alors qu'il était alcoolisé et roulait trop vite.

Le prévenu avait eu un accident alors qu'il était alcoolisé et roulait trop vite.

iStock

Le drame avait eu lieu le 15 mai dernier, vers 1 heure du matin, sur un boulevard de Thonon. Un jeune conducteur, 30 ans, ivre – 1,62 g d’alcool dans le sang –, roulait trop vite. Il a perdu le contrôle de sa voiture et a violemment percuté un arbre.

Son véhicule avait pris feu. Blessé, le conducteur avait été pris en charge par les secours. Son passager, 29 ans, avait lui été éjecté de la voiture dans le choc. Il était décédé sur place.

Soirée alcoolisée

Le conducteur, un Franco-Suisse surveillant pénitentiaire en Suisse, était jugé mardi à Thonon pour ces faits, inculpé d’homicide involontaire. Un procès chargé d’émotion. «Depuis un an, c’est le dossier le plus délicat que j’ai eu à traiter. On se dit que ça n’arrive qu’aux autres», a déclaré le substitut du procureur Étienne Moreau, raconte «Le Dauphiné».

La justice française est revenue sur l’alcool ingéré le soir de l’accident. Un apéritif entre amis au vin blanc et au rosé. Du vin rouge au restaurant. Puis plusieurs cocktails en boîte de nuit.

«Je ne peux pas m’excuser»

Le prévenu a été entendu. «Je suis responsable de la mort d’un homme, je ne peux pas m’excuser», a-t-il lâché en sanglotant, rapporte le quotidien français. «Je vais finir ma vie avec une douleur qui m’arrache la moitié du ventre», a témoigné le père du défunt, également appelé à la barre.

Le substitut du procureur a requis deux ans de prison avec sursis. Le tribunal a finalement condamné le trentenaire à trois ans de prison avec sursis, 5000 euros d’amende et une annulation de permis pendant six mois, conclut «Le Dauphiné».

R.M.

Votre opinion