Vatican – Plusieurs gardes suisses démissionnent à cause du vaccin obligatoire
Publié

VaticanPlusieurs gardes suisses démissionnent à cause du vaccin obligatoire

Vu leurs contacts quotidiens avec le pape, le Vatican avait exigé que tous les gardes se fassent vacciner contre le Covid-19. Au moins trois d’entre eux ont décidé de partir.

Les règles sanitaires pour les gardes suisses sont plus strictes que celles des autres employés laïcs et religieux du Vatican (image d’illustration).

Les règles sanitaires pour les gardes suisses sont plus strictes que celles des autres employés laïcs et religieux du Vatican (image d’illustration).

AFP

Le pape est un fervent partisan de la vaccination contre le Covid-19 et il s'est fait vacciner au début de l'année. Le 18 août dernier, il déclarait dans une vidéo qu'accepter le vaccin était «un acte d'amour». Mais un acte que ses gardes ne sont pas tous prêts à faire, même s’ils ont juré de servir le pape et, si nécessaire, de sacrifier leur vie pour lui. Comme le rapporte la «SonntagsZeitung» du jour, au moins trois membres de la Garde suisse du Vatican viennent ainsi de démissionner, refusant de se faire vacciner. L’information a été confirmée par le lieutenant Urs Breitenmoser, porte-parole de la Garde suisse. Trois membres de la garde ont par ailleurs été temporairement suspendus de leurs fonctions jusqu'à ce qu'ils soient complètement vaccinés.

Protéger le pape, un casse-tête

Protéger la santé du pape François relève du casse-tête, car il a du mal à s'abstenir de tout contact physique avec les fidèles et n’aime pas porter le masque, note le journal dominical. Cela alors qu’à 84 ans, après une opération de l'intestin et une intervention sur ses poumons, il respire difficilement. D’ailleurs, quelques heures après avoir célébré une messe avec l'archevêque de l'Église gréco-catholique à Sastin en Slovaquie en septembre dernier, le pape avait été testé positif. Depuis lors, il est testé tous les deux jours.

Règles sanitaires moins strictes pour les autres employés

Les règles sanitaires pour les gardes sont plus strictes que celles des autres employés laïcs et religieux du Vatican. Depuis le 1er octobre dernier, pour en franchir les portes, seule la présentation d’un «passeport vert» qui atteste d'une double vaccination, d'une convalescence ou d'un test négatif récent est nécessaire. Les fidèles qui se rendent sur la place St-Pierre sont exempts de cette obligation et doivent uniquement porter un masque et garder leurs distances pour participer à une célébration liturgique.

(ewe)

Votre opinion

25 commentaires