Germanwings: Trois juges de Marseille vont enquêter sur le crash de l'A320
Actualisé

GermanwingsTrois juges de Marseille vont enquêter sur le crash de l'A320

Le procureur de Marseille a annoncé aux proches des victimes que trois juges d'instruction vont enquêter sur l'accident de l'avion de Germanwings.

1 / 142
Quelque 350 personnes, proches des victimes du crash d'un avion de la compagnie allemande Germanwings, sont venues samedi se recueillir dans les Alpes françaises. Le drame y avait fait il y a trois ans 150 morts. (Samedi 24 mars 2018)

Quelque 350 personnes, proches des victimes du crash d'un avion de la compagnie allemande Germanwings, sont venues samedi se recueillir dans les Alpes françaises. Le drame y avait fait il y a trois ans 150 morts. (Samedi 24 mars 2018)

AFP
En septembre, une sculpture de Jürgen Batscheider, intitulée «Sonnenkugel» (sphère solaire, en allemand), a été déposée par hélicoptère sur le lieu d'impact. L'oeuvre, de cinq mètres de diamètre, renferme un cylindre et des sphères en bois à l'intérieur desquelles les familles des victimes ont placé leurs souvenirs personnels. (Samedi 24 mars 2018)

En septembre, une sculpture de Jürgen Batscheider, intitulée «Sonnenkugel» (sphère solaire, en allemand), a été déposée par hélicoptère sur le lieu d'impact. L'oeuvre, de cinq mètres de diamètre, renferme un cylindre et des sphères en bois à l'intérieur desquelles les familles des victimes ont placé leurs souvenirs personnels. (Samedi 24 mars 2018)

AFP
Des familles de victimes sud-américaines entament une procédure en justice contre Germanwings. (Dimanche 7 mai 2017)

Des familles de victimes sud-américaines entament une procédure en justice contre Germanwings. (Dimanche 7 mai 2017)

AFP

Le procureur de Marseille Brice Robin a annoncé ce jeudi 11 juin aux familles des victimes de l'accident de l'avion de la Germanwings qu'il allait confier l'enquête à trois juges d'instruction, a affirmé à la presse Stéphane Gicquel, président de la Fenvac, la fédération des victimes d'accidents collectifs.

«Ça a été annoncé sans ambiguïté par le procureur, qu'il allait ouvrir une information judiciaire et que trois juges du pôle accidents collectifs de Marseille allaient enquêter au titre de l'homicide involontaire», a déclaré Stéphane Gicquel à l'issue d'une rencontre à Paris entre le procureur et environ 200 proches des victimes.

(AFP)

Votre opinion