11.08.2020 à 09:45

États-UnisTrois maisons soufflées par une explosion à Baltimore

Une explosion de gaz naturel a détruit trois maisons en rangée à Baltimore lundi matin, tuant une femme et piégeant d’autres personnes dans les débris. Au moins six personnes ont été grièvement blessées.

Une importante explosion de gaz naturel survenue lundi matin à Baltimore, dans le Maryland (nord-est des États-Unis), a complètement détruit trois maisons et en a endommagé plusieurs autres dans un quartier résidentiel, selon Associated Press.

Une quatrième maison a été éventrée et les fenêtres des maisons alentour ont été soufflées, laissant le quartier parsemé de verre et d’autres gravats.

«C’est une catastrophe. C’est incroyable», a déclaré Diane Glover, qui vit de l’autre côté de la rue. Ses fenêtres se sont brisées et sa porte d’entrée a été soufflée. «Je suis toujours secouée», a-t-elle déclaré des heures plus tard.

Des dizaines de pompiers ont été dépêchés sur place et cherchaient d’éventuels survivants. Avant l’intervention des secours, des voisins sont intervenus. Glover, 56 ans, et son père de 77 ans, Moses Glover, étaient à la maison lorsque l’explosion a secoué leur maison: «J’ai regardé par la fenêtre de la salle de bains et il y avait une maison par terre. On aurait dit qu’une bombe avait explosé.» Kevin Matthews, un autre résident du quartier, raconte avoir entendu des enfants crier: «Venez nous chercher! Nous sommes coincés.»

La cause de l’explosion n’est pas encore certaine, mais l’hypothèse d’une fuite de gaz est la plus probable. Le maire de la Ville, Bernard Young, qui s’est déplacé sur les lieux, s’est dit «dévasté» par cet événement tragique.

L’année dernière, le Baltimore Sun rapportait ainsi que de telles fuites étaient de plus en plus fréquentes dans cette ville, une vingtaine étant découvertes chaque jour, selon les rapports de la Baltimore Gas and Electric Co. Selon le quotidien, des milliers de kilomètres de conduites vétustes doivent être remplacés, mais des travaux d’une telle envergure coûteraient près d’un milliard de dollars et pourraient prendre jusqu’à deux décennies.

(AP/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!