Publié

FranceTrois milliards d'euros d'aide promis à Marseille

Jean-Marc Ayrault souhaite relier les quartiers au centre de Marseille et rendre la ville accessible à tous.

Plus d'1,2 milliard d'euros sera consacré à la rénovation de l'infrastructure des transports.

Plus d'1,2 milliard d'euros sera consacré à la rénovation de l'infrastructure des transports.

AFP

Le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault a annoncé vendredi 8 novembre «plus de 3 milliards d'euros» (3,7 milliards de francs) d'investissements dans les transports de la métropole de Marseille. Sur ce montant, 2,5 milliards d'euros seront consacrés à la rénovation de la gare Saint-Charles.

Ce projet de gare souterraine inclut la prolongation du métro marseillais vers les quartiers nord, a précisé le Premier ministre lors d'un déplacement dans la deuxième ville de France.

Déplacements urbains facilités

La nouvelle gare «permettra de faire voyager 20 millions de passagers par an, soit deux tiers de plus qu'aujourd'hui, dans des conditions optimales de régularité et de confort (...)», a indiqué le chef du gouvernement.

Plus d'1,2 milliard d'euros sera consacré à la rénovation de l'infrastructure des transports. La ligne ferroviaire entre Aix-en-Provence et Marseille sera notamment doublée, un coût estimé à 172 millions d'euros, selon Jean-Marc Ayrault.

Cet «effort» pourra «encore s'accroître lorsque l'agglomération se sera dotée d'une métropole et d'une approche globale et organisée des déplacements urbains», a expliqué le Premier ministre.

«Réconcilier la ville»

«Nous devons réconcilier la ville, mais pour cela nous avons besoin d'un énorme effort sur les transports», a-t-il ajouté. «Relier les quartiers, c'est désenclaver les territoires, c'est rendre la ville accessible à tous, c'est élargir l'horizon des habitants».

Le chef du gouvernement a également annoncé que 6,7 millions d'euros supplémentaires seraient alloués à la construction d'une université sur le site de la nouvelle métropole Aix-Marseille-Provence. Cette métropole bénéficiera d'une enveloppe de 50 millions d'euros à partir de 2016, année de sa création.

Cinquante fonctionnaires de police et 30 adjoints de sécurité seront affectés à Marseille en 2014, a annoncé par ailleurs Jean-Marc Ayrault. Ces renforts s'ajoutent aux 487 policiers supplémentaires affectés en 2012 et 2013 à une ville en proie à d'importants problèmes d'insécurité.

(ats)

Votre opinion