Publié

Saut à skisTroisième Tournée pour Kamil Stoch

Kamil Stoch, le triple champion olympique polonais, n'a laissé aucune chance à ses adversaires sur le Tournée des Quatre Tremplins, qu'il a remportée pour le troisième fois.

par
Sport-Center
Kamil Stoch dans ses œuvres.

Kamil Stoch dans ses œuvres.

keystone-sda.ch

Le sauteur de 33 ans, né au pied du tremplin de Zakopane, a eu tout juste, mercredi, à Bischofshofen. Arrivé en Autriche avec un confortable matelas d'avance sur ses poursuivants, Stoch n'a pas relâché son effort, loin de là. Le Polonais a remporté le dernier concours de la Tournée avec panache - il a reçu deux notes de 20 pour son style sur son dernier envol! -, 20,3 points d'avance sur le Norvégien Marius Lindvik et 23,4 unités sur l'Allemand Karl Geiger.

Au classement général d'un des moments les plus attendus de la saison de saut à skis, celui qui a ramené l'or sur les deux tremplins olympiques de Sotchi en 2014 et sur le grand à Pyeongchang quatre ans plus tard a largué toute la concurrence loin derrière lui. Geiger est à un peu moins de 50 longueurs et Dawid Kubacki (Pol) a terminé sur la troisième marche du podium à 52,8 points. Dire que la Pologne a remporté quatre des cinq dernières Tournées...

Suisses à la peine

Gregor Deschwanden a terminé cette mythique compétition déçu. Excellent 10e de l'avant-dernière étape à Innsbruck, le Lucernois avait confirmé en qualifications (13e) mardi. Il a malheureusement totalement raté son affaire et dû se contenter d'un décevant 35e rang. C'est la première fois de la saison qu'il ne se qualifie pas en deuxième manche sur le front de la Coupe du monde. Il se consolera avec un très honnête 20e rang final de la Tournée.

Simon Ammann avait obtenu in extremis le droit de se battre avec les meilleurs (48e des qualifications), mais il n'en a pas profité pour sauter libéré. Le vétéran, quadruple champion olympique, n'a pu faire mieux qu'un bond à 112 mètres et terminer avec un maigre total de 91 points. Il n'a évité la dernière place que grâce à la disqualification de l'ancien prodige autrichien Gregor Schlierenzauer.

Les sauteurs en ont donc terminé avec un des points forts de cet hiver 2020-2021 pas comme les autres. Ils vont enchaîner directement ce week-end avec deux concours nocturnes à Titisee-Neustadt, avant d'aller sauter à Zakopane (Pol), Lahti (Fin) et Willingen (All) plus tard en janvier. Les Mondiaux d'Oberstdorf auront quant à eux lieu du 22 février au 7 mars.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé