Publié

TélévisionTrop de pathos dans «Cauchemar en cuisine»?

Dans «Cauchemar en cuisine», avec le chef Philippe Etchebest, le sauvetage de restos tourne souvent au psychodrame. Pourquoi tant de larmes?

par
Christophe Chanson

Pleurs, séances de coaching dignes d'un cours de développement personnel au rabais et crises d'hystérie: la 2e?saison de «Cauchemar en cuisine», la télé-réalité culinaire de M6, tire sur la corde sensible avec un acharnement qui frise le mauvais goût. Censé redorer le blason d'établissements en perdition, Philippe Etchebest, chef au franc-parler redoutable, s'improvise psychologue au lieu de mettre les bouchées doubles en cuisine comme il le faisait lors du lancement du programme. Entre émotions et conseils pratiques, M6 semble avoir fait son choix: la chaîne mise davantage sur les violons que sur le côté didactique de l'émission. Alors, trop de pathos en cuisine?

OUI

Sébastien Rey, animateur d'«Al dente», émission culinaire sur TSR1

Qu'est-ce qui vous dérange dans «Cauchemar en cuisine»?

Ils utilisent le prétexte culinaire parce que c'est vendeur, mais ce show pathétique et racoleur n'a plus rien à voir avec la cuisine. On pourrait aussi bien être dans un programme consacré à la déco ou au jardinage. En plus, c'est tellement surjoué que l'on n'y croit pas une seconde.

Et vous mettez toutes les émissions de télé-réalité culinaire dans le même panier?

Non, je trouve que «MasterChef», sur TF1, est plutôt bien fait. On y apprend au moins des astuces pour mieux se servir de nos fourneaux. Les deux chefs, Frédéric Anton et Yves Camdeborde, sont excellents et savent sortir du rapport de force.

NON

Philippe Etchebest, chef et coach de «Cauchemar en cuisine» sur M6

Dans votre émission, n'avez-vous pas l'impression que le pathos prend le pas sur la cuisine?

Non, je ne suis pas d'accord. Mon métier, c'est cuisinier, pas psy! J'aide simplement les gens au-delà de la cuisine en essayant de les remotiver, ce qui provoque forcément des clashs ou des émotions fortes. Mais ces séquences ne représentent que quelques minutes sur l'ensemble du programme.

Alors pourquoi a-t-on l'impression de ne voir que des larmes et des coups de gueule?

Parce que ces images marquent les esprits. Croyez-moi, on ne recherche pas le sensationnel. D'ailleurs, lors des castings, on élimine les candidats qui veulent juste venir faire leur show à la télévision!

Ton opinion