11.08.2016 à 05:24

Etats-UnisTrump a-t-il appelé à l’assassinat de Hillary?

L’équipe de communication du candidat républicain à la Maison-Blanche a tenté la victimisation dans une mise au point intitulée «Communiqué de la campagne Trump sur les médias malhonnêtes».

par
Cléa Favre
Est-il fou? Veut-il perdre? Le milliardaire enchaîne les dérapages à 90?jours de l’élection.

Est-il fou? Veut-il perdre? Le milliardaire enchaîne les dérapages à 90?jours de l’élection.

AP

Un peu d’eau, donc, versée sur le nouvel incendie provoqué par des déclarations désopilantes du milliardaire. Donald Trump a en effet tenu des propos ambigus sur son adversaire démocrate, mardi, lors d’une réunion électorale à Wilmington, en Caroline du Nord. «En gros, Hillary veut abolir le deuxième amendement (ndlr: qui garantit dans la Constitution le droit de posséder des armes). Si elle a la possibilité de choisir ses juges, il n’y a rien que vous puissiez faire, les gars. Quoique, avec le deuxième amendement, peut-être qu’il y a une solution, je ne sais pas», a-t-il déclaré. De nombreux observateurs ont interprété cette phrase comme un appel à la violence pour stopper la candidate démocrate. Les conseillers de Donald Trump ont évidemment plaidé la mauvaise compréhension, répétant que leur patron parlait du pouvoir électoral des défenseurs du second amendement.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!