Publié

LondresTrump entre au musée Tussauds... avec des cheveux en poils de yak!

La statue de cire du président américain élu a posé quelques problèmes aux spécialistes de l'établissement.

par
Laurent Siebenmann
1 / 6
La statue en cire de Donald Trump a donné du fil à retordre à l'équipe du musée Tussauds, à Londres.

La statue en cire de Donald Trump a donné du fil à retordre à l'équipe du musée Tussauds, à Londres.

Keystone
Il leur a fallu retrouver le teint orangé étrange du président américain élu.

Il leur a fallu retrouver le teint orangé étrange du président américain élu.

Keystone
L'équipe a travaillé dur, selon le directeur du musée.

L'équipe a travaillé dur, selon le directeur du musée.

Keystone

Alors que Donald Trump ne sera officiellement le nouveau président américain que demain, vendredi 20 janvier, à 18h (heure suisse), il a déjà pris place dans le célèbre musée Madame Tussauds, à Londres.

Les spécialistes de l'établissement ont été confrontés à deux difficultés, s'agissant de cette statue de cire: reproduire le teint orangé de Trump à l'identique et trouver la bonne texture pour son étrange chevelure.

«Toute l'équipe a travaillé intensément», explique le directeur du musée, Edward Fuller, qui révèle comment a été recréée la fameuse coiffure à la texture stupéfiante de Trump: les prothésistes ont utilisé des poils de yak, ce fameux ruminant tibétain dont la parure présente de troublantes similitudes avec la coupe présidentielle!

Donald Trump figure désormais à côté d'autres personnalités politiques, comme le président russe Vladimir Poutine et le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson dont les cheveux présentent un certain mimétisme avec ceux du milliardaire étasunien.

La statue de Barack Obama, elle, a rejoint les caves de Madame Tussauds.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!