Mort de George Floyd: Trump escorté dans un bunker: «juste une inspection»
Actualisé

Mort de George FloydTrump escorté dans un bunker: «juste une inspection»

Sur Fox News, le président US a expliqué que sa présence dans un bunker à l’extérieur la Maison Blanche vendredi n’avait aucun rapport avec les manifestations à proximité.

Donald Trump a nié mercredi avoir été escorté dans un bunker sécurisé en raison des manifestations à l'extérieur de la Maison Blanche. Le président américain a assuré s'être rendu sur place simplement pour une inspection.

«C'était une fausse information»

Selon le New York Times, Donald Trump a été mis à l'abri vendredi soir par le Secret Service lors d'une manifestation devant sa résidence officielle. «C'était une fausse information», a assuré M. Trump dans l'émission de radio de Brian Kilmeade, animateur de Fox News.

Le Ministre de la Défense opposé au déploiement de l'armée

Le ministre américain de la Défense Mark Esper s'est publiquement déclaré mercredi opposé au déploiement de l'armée américaine sur le territoire, théâtre de manifestations antiracistes après la mort d'un homme noir aux mains d'un policier blanc.

«Je ne suis pas favorable à décréter l'état d'insurrection» qui permettrait au président américain Donald Trump de déployer des soldats d'active face à des citoyens américains, et non plus des réservistes de la Garde nationale, a déclaré M. Esper au cours d'une conférence de presse.

«C'était durant la journée», a-t-il affirmé, précisant qu'il s'était rendu sur place «deux ou trois fois» au cours de ces derniers jours, mais à chaque fois pour des «inspections». «Tout un groupe de gens est venu avec moi», a-t-il ajouté.

C'est dans ce bunker sécurisé que le vice-président Dick Cheney avait été évacué après les attentats du 11 septembre 2001.

(ATS)

Votre opinion