Actualisé 11.05.2016 à 05:50

Primaires américainesTrump et Sanders remportent la Virginie occidentale

Pas de surprise lors de ce vote. Trump était seul en lice et Sanders favori.

1 / 33
Donald Trump, entouré de sa famille à la Trump Tower à New York, réagit après sa victoire dans l'Indiana. (Mercredi 3 mai 2016).

Donald Trump, entouré de sa famille à la Trump Tower à New York, réagit après sa victoire dans l'Indiana. (Mercredi 3 mai 2016).

Keystone
Donald Trump a étrillé ses adversaires. Clinton et Cruz en ont pris pour leur grade. (Dimanche 1er mai 2016)

Donald Trump a étrillé ses adversaires. Clinton et Cruz en ont pris pour leur grade. (Dimanche 1er mai 2016)

AP
Le sénateur du Texas Ted Cruz a annoncé avoir choisi son ancienne adversaire Carly Fiorina comme colistière, le 27 avril à Indianapolis (Indiana). Fiorina, ex-PDG de Hewlett-Packard, était elle-même candidate plus tôt dans la saison. Si Cruz est élu président, Fiorina sera donc vice-présidente. (Mercredi 27 avril 2016).

Le sénateur du Texas Ted Cruz a annoncé avoir choisi son ancienne adversaire Carly Fiorina comme colistière, le 27 avril à Indianapolis (Indiana). Fiorina, ex-PDG de Hewlett-Packard, était elle-même candidate plus tôt dans la saison. Si Cruz est élu président, Fiorina sera donc vice-présidente. (Mercredi 27 avril 2016).

Keystone

Bernie Sanders a battu mardi Hillary Clinton à la primaire démocrate de Virginie occidentale (est). Donald Trump a lui remporté la primaire républicaine.

Les chaînes NBC puis Fox News ont déclaré le sénateur du Vermont vainqueur dans cet Etat des Appalaches. Selon des résultats portant sur 16% des bureaux de vote, le sénateur du Vermont obtenait 48% des voix, contre 43% pour Hillary Clinton.

La quasi-totalité des votants étaient blancs, selon les sondages de sortie d'urnes. Cet électorat blanc reste le point faible de Hillary Clinton. Elle a bâti son succès électoral depuis le 1er février, principalement sur les minorités noire et hispanique, ainsi que sur les femmes.

Clinton largement en tête

Mais cette défaite ne remet pas en cause sa probable investiture. Seuls 29 délégués étaient en jeu mardi, et ils seront répartis à la proportionnelle. Or Hillary Clinton mène largement dans la course aux délégués. Avec 2224 délégués avant cette primaire, elle était proche de la majorité absolue de 2383, tandis que Bernie Sanders n'en avait que 1448, selon l'estimation de CNN.

Côté républicain, le résultat est sans surprise depuis que tous les adversaires de Donald Trump se sont retirés de la course des primaires et qu'il est le candidat probable du parti pour la présidentielle de novembre.

Il a donc remporté le scrutin de mardi, ont estimé les grandes chaînes américaines dès la fermeture des bureaux de vote dans cet Etat où l'avenir du secteur minier était l'un des principaux sujets de campagne.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!