Trump fait une déclaration officielle sur son trou en un au golf
Publié

Great againTrump fait une déclaration officielle sur son trou en un au golf

Face aux sceptiques mettant en doute son exploit sur le green, l’ex-président a carrément dégainé un communiqué pour le clamer. En toute modestie.

par
Michel Pralong
Mike Goodess, Ken Duke, Gene Sauers et Ernie Els entourent Donald Trump (deuxième depuis la gauche) qui tient fièrement sa balle.

Mike Goodess, Ken Duke, Gene Sauers et Ernie Els entourent Donald Trump (deuxième depuis la gauche) qui tient fièrement sa balle.

Twitter

Tout a commencé dimanche par des photos et une vidéo sur les réseaux sociaux annonçant que Donald Trump avait réalisé un trou en un au golf, coup que tous les golfeurs du monde rêvent de réaliser un jour. L’ancien président jouait dans son propre club de West Palm Beach en Floride. Il était bien accompagné puisqu’il était notamment avec l’ancien numéro un mondial sud-africain Ernie Els. La vidéo montre Trump arrivant sur le green pour constater que sur ce par 3 (trou à réaliser normalement en trois coups), sa balle était bien au fond du trou.

Seulement voilà, habitué aux fanfaronnades de l’ancien locataire de la Maison-Blanche, qui a une réputation de tricheur au golf, de nombreuses voix se sont fait entendre sur les réseaux sociaux pour mettre en doute son exploit. «Oui, oui, comme Kim Jong-il (l’ancien leader nord-coréen) qui s’était vanté d’avoir réalisé cinq trous en un la première fois qu’il avait joué au golf», répond ironiquement un internaute.

Ces railleries ont visiblement agacé le milliardaire qui a dégainé lundi rien moins qu’un communiqué officiel au logo de son bureau, intitulé «Déclaration de Donald Trump, 45e président des États_Unis»: «Beaucoup de gens demandent, alors je vous le dis maintenant, c’est 100% vrai… j’ai fait un trou en un». Il détaille les faits, il était au 7e trou, un par 3 de 181 yards (165 mètres). Il y avait un léger vent, dit-il. Il a joué un fer 5 «qui a navigué magnifiquement dans un vent assez fort, la balle a rebondi deux fois et clank, dans le trou». Le président précise que ses partenaires ont constaté l’exploit avant lui, car «ils ont une meilleure vue que moi mais, sur ce trou seulement, leurs coups n’étaient pas meilleurs que le mien».

«Beaucoup de bavardage»

Donald Trump poursuit: «Il y a eu beaucoup de bavardage autour de ça, assez excitant et des gens de partout semblent me demander les faits». Voilà pourquoi il a publié ce communiqué. Trump joue très souvent au golf, ce qui accroît ses probabilités de réaliser un coup en un. Il a un handicap proche de celui d’un pro (mais un spécialiste avait dit que s’il avait vraiment ce handicap, alors la reine Elizabeth faisait de la pole dance) et le fait que des joueurs aussi renommés que Ernie Els puissent avoir été témoins de son exploit peuvent plaider en sa faveur. Reste que, comme le fait remarquer un autre internaute, il est assez troublant qu’aucune autre balle ne soit visible sur le green lorsque le président arrive alors que les quatre autres joueurs sont excellents. Ont-ils tous raté la cible ou leurs balles sont-elles toutes hors du champ de la caméra qui balaie pourtant large? Ou la formule de jeu était en coup alternatif, chaque joueur d’une équipe frappant alternativement, ce qui signifie qu’une seule autre balle outre celle de Trump aurait été jouée?

Si Donald Trump a réellement fait un coup en un, il n’allait pas laisser passer l’occasion de s’en vanter, même si la fin de sa déclaration pourrait laisser penser qu’il est humble: «Le match était entre Ernie Els et moi contre les trois autres. Je ne vous dirai pas qui a gagné car je suis un individu très modeste et vous direz que je me vante alors que je n’aime pas les gens qui se vantent».

Votre opinion

16 commentaires