Actualisé 21.06.2019 à 16:33

Détroit d'OrmuzTrump lance une riposte contre l'Iran puis l'annule

Le New-York Times révèle que le président américain a donné son feu vert pour une frappe militaire vendredi matin en Iran avant d'inverser l'ordre.

par
lematin.ch
Les restes supputés du drone américain exposés par les gardiens de la révolutions islamiques à Téhéran.

Les restes supputés du drone américain exposés par les gardiens de la révolutions islamiques à Téhéran.

Reuters

Sur la base de diverses sources à la Maison Blanche, le New-York Times – relayé par la BBC – révèle que Donald Trump avait donné son feu vert à des frappes militaires contre un certain nombres de cibles en Iran en riposte à l'abattage d'un drone espion américain par l'armée iranienne. L'opération, devait être déclenchée tôt vendredi matin.

«Les avions étaient déjà en l'air et les navires étaient déjà en position, mais aucun missile n'avaient encore été tirés lorsque le rappel est intervenu», précise le quotidien. D'autres médias nord-américains ont également fait état du projet de riposte mais divergent sur la position du Pentagone sur la question.

Recommandation ou mise en garde?

Citant une source «officielle», l'agence AP indique ainsi que la riposte avait été recommandée par le commandement militaire américain alors que les sources du New-York Times affirment que, tout au contraire, le Pentagone avait mis en garde Donald Trump sur le fait qu'une réponse militaire pouvait conduire à une dangereuse escalade et mettre en péril les forces américaines dans la région.

Selon AP, l'annulation a été décidée après que le Président Trump a passé la plus grande partie de la journée de jeudi à consulter ses conseillers en sécurité et divers responsables du Congrès.

Via une salve de tweets, Donald Trump a confirmé vendredi après-midi l'annulation à la dernière minute de l'opération.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!