Etats-Unis: Trump n'ira pas à Davos si le «shutdown» se poursuit

Publié

Etats-UnisTrump n'ira pas à Davos si le «shutdown» se poursuit

Le président américain annulera sa visite au Forum économique mondial si le «shutdown» continue aux Etats-Unis.

par
cht
avec afp
Des employés du gouvernement américain ont mercredi demandé à Trump et au Congrès «d'arrêter de jouer avec (leurs) vies»

Des employés du gouvernement américain ont mercredi demandé à Trump et au Congrès «d'arrêter de jouer avec (leurs) vies»

Keystone

Le président américain Donald Trump a annoncé jeudi qu'il ne participerait pas au Forum économique mondial de Davos, du 21 au 25 janvier en Suisse, si la paralysie partielle de l'administration fédérale se poursuivait.

«Si le shutdown continue, je n'irai pas», a-t-il déclaré depuis les jardins de la Maison Blanche alors que les négociations budgétaires avec les démocrates sont dans l'impasse.

Ce scénario avait été avancé par le Wall Street Journal, qui cite des officiels de l'administration américaine sans donner de noms.

Depuis plus de deux semaines, quelque 800'000 fonctionnaires fédéraux ne sont plus payés. Et le record du plus long «shutdown» de l'histoire est sur le point de tomber: 21 jours, entre fin 1995 et début 1996, sous le présidence de Bill Clinton.

Donald Trump et les démocrates s'affrontent autour des 5,7 milliards de dollars réclamés par le président américain pour construire un mur à la frontière avec le Mexique. Des employés du gouvernement ont demandé mercredi aux deux parties «d'arrêter de jouer avec (leurs) vies».

Délégation fortement réduite

Selon le Tages-Anzeiger, si la visite de Trump devait être annulée, il y aurait quand même une délégation américaine au Forum économique mondial qui doit se dérouler du 22 au 25 janvier. Mais elle serait fortement réduite. Seul le ministre des Finances Steven Mnuchin serait présent avec quelques accompagnants.

Donald Trump avait annoncé sa venue à Davos mi-décembre. Selon la Maison blanche, il devrait être accompagné du ministre des Affaires étrangères Mike Pompeo, du ministre du Commerce Wilbur Ross, de la ministre des Transports Elaine Chao ainsi que d'autres membres importants du gouvernement. Sa fille Ivanka et le mari de celle-ci Jared Kushner seront également de la partie. Pour rappel, le président américain doit s'entretenir avec le président de la Confédération Ueli Maurer.

Ton opinion