13.03.2019 à 15:13

Trump réagit sur des bruits de «fausse Melania»

Etats-Unis

Le président américain est revenu sur les rumeurs qui prétendent que son épouse fait appel à un sosie lors de certaines visites.

1 / 150
Le Pentagone a accepté une rallonge pour le mur voulu par le président américain à la frontière avec le Mexique. (Jeudi 13 février 2020)

Le Pentagone a accepté une rallonge pour le mur voulu par le président américain à la frontière avec le Mexique. (Jeudi 13 février 2020)

Keystone
Le républicain Mitt Romney a voté en faveur de la destitution du président américain, mais Donald Trump a été acquitté des accusations à son encontre. (Jeudi 6 février 2020)

Le républicain Mitt Romney a voté en faveur de la destitution du président américain, mais Donald Trump a été acquitté des accusations à son encontre. (Jeudi 6 février 2020)

Keystone
Le président américain Donald Trump a effectué une visite surprise aux troupes basées en Afghanistan. (Jeudi 28 novembre 2019)

Le président américain Donald Trump a effectué une visite surprise aux troupes basées en Afghanistan. (Jeudi 28 novembre 2019)

AFP

Donald Trump a vivement dénoncé mercredi les théories du complot selon lesquelles la première dame Melania Trump se ferait remplacer par un «double» dans certains de ses déplacements officiels.

Cette théorie ancienne a resurgi sur les réseaux sociaux après la visite vendredi du couple présidentiel en Alabama, État du Sud qui a été le théâtre de tornades meurtrières. Mot-clé #FakeMelania (Fausse Melania) à l'appui, certains internautes mettent en avant des photos qui démontrent, selon eux, que la femme se trouvant à côté de Donald Trump n'était pas son épouse.

«Les fake news ont photoshoppé des photos de Melania et propagé des théories du complot selon lesquelles ce n'est en réalité pas elle à mes côtés en Alabama et ailleurs», a tweeté le président américain, sans préciser qui il plaçait dans cette catégorie «fake news» qu'il utilise presque quotidiennement. «Ils deviennent chaque jour un peu plus fous!» a-t-il ajouté.

Théorie du complot

Dès lundi, Stephanie Grisham, porte-parole de Melania Trump, s'était indignée que certains colportent de telles rumeurs au beau milieu d'une tragédie. «Honteux», avait-elle tweeté.

Pendant des années, Donald Trump, alors promoteur immobilier à New York, a relayé une théorie du complot mettant en doute le lieu de naissance de Barack Obama, premier président noir des États-Unis.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!