Etats-Unis: Trump s'attaque à la réglementation financière

Publié

Etats-UnisTrump s'attaque à la réglementation financière

Via deux décrets, Trump souhaite modifier des réformes dont l'objectif est d'éviter les excès sur les marchés financiers.

1 / 150
Donald Trump s'est attaqué l'une des initiatives les plus emblématiques de son prédécesseur Barack Obama: le rapprochement avec Cuba, entamé fin 2014. Il annonce annuler cet accord «avec effet immédiat» qui consacrait le rapprochement diplomatique des deux pays après plus de 50 ans de gel diplomatique. Il promet «un meilleur accord pour les Cubains». (Vendredi 16 juin 2017)

Donald Trump s'est attaqué l'une des initiatives les plus emblématiques de son prédécesseur Barack Obama: le rapprochement avec Cuba, entamé fin 2014. Il annonce annuler cet accord «avec effet immédiat» qui consacrait le rapprochement diplomatique des deux pays après plus de 50 ans de gel diplomatique. Il promet «un meilleur accord pour les Cubains». (Vendredi 16 juin 2017)

AFP
L'administration Trump a publié sa feuille de route pour diminuer la règlementation bancaire en recommandant notamment un allègement des tests de résistance des grandes banques, selon un rapport publié par le Trésor. (Lundi 12 juin 2017)

L'administration Trump a publié sa feuille de route pour diminuer la règlementation bancaire en recommandant notamment un allègement des tests de résistance des grandes banques, selon un rapport publié par le Trésor. (Lundi 12 juin 2017)

AFP
Donald Trump continue sa guerre contre James Comey, accusant l'ex-chef du FBI  de lâcheté pour avoir fait fuiter à la presse des notes compromettantes sur leurs rencontres privées, (Dimanche 11 juin 2017)

Donald Trump continue sa guerre contre James Comey, accusant l'ex-chef du FBI de lâcheté pour avoir fait fuiter à la presse des notes compromettantes sur leurs rencontres privées, (Dimanche 11 juin 2017)

AFP

Le président Donald Trump va signer vendredi deux décrets revenant sur les réformes clés adoptées en matière de réglementation financière dans le sillage de la crise financière de 2008, a-t-on appris de source gouvernementale.

Donald Trump va demander au Trésor et au Département du Travail de se pencher sur les moyens de réformer les mesures de la loi Dodd-Frank et de la «règle Volcker» régissant le secteur financier, destinées à éviter les excès sur les marchés et à protéger davantage les consommateurs, a indiqué à l'AFP un responsable de l'administration.

Le Département du Trésor devra déterminer les éventuels changements qui pourront être apportés à la loi Dodd-Frank, réponse de 848 pages de l'administration Obama à la crise financière, régissant le secteur et promulguée en 2010. La loi avait notamment créé l'agence de protection des consommateurs (CFPB) et imposait aux banques de conserver davantage de capitaux afin de prévenir le surendettement.

«Zèle gouvernemental»s'attaque à la

L'examen portera également sur la «règle Volcker» qui freine certains investissements spéculatifs. «(Nous) croyons que la loi Dodd-Frank a été à bien des égards un excès de zèle gouvernemental», a déclaré un responsable de l'administration selon qui les décrets seront signés ce vendredi par Donald Trump.

Toute abrogation substantielle de la loi Dodd-Frank nécessite l'accord du Congrès, mais l'administration Trump tient à faire savoir qu'elle a l'intention de s'attaquer à la paperasserie.

Un autre décret qui doit être signé vise la règle fiduciaire qui oblige les conseillers financiers à agir dans l'intérêt de leurs clients. Une règle qui s'est avérée coûteuse pour les sociétés d'investissement, selon ce responsable. Cette règle devait entrer en vigueur en avril, mais elle sera reportée, en attendant son examen.

(ats)

Ton opinion