18.01.2017 à 07:27

Tsonga et Nishikori faciles, Kerber accrochée

Open d'Australie

Le deuxième tour de l'Open d'Australie a vu le Français Jo-Wilfried Tsonga battre le Serbe Dusan Lajovic.

1 / 64
Roger Federer lors de la traditionnelle séance de photos du vainqueur dans un des jardins de Melbourne. (Lundi 30 janvier 2016)

Roger Federer lors de la traditionnelle séance de photos du vainqueur dans un des jardins de Melbourne. (Lundi 30 janvier 2016)

«Ce n'est que ce matin que j'ai réalisé que ce n'était pas qu'un rêve», explique Roger Federer. (Lundi 30 janvier 2016)

«Ce n'est que ce matin que j'ai réalisé que ce n'était pas qu'un rêve», explique Roger Federer. (Lundi 30 janvier 2016)

Les fans de Roger sont bien présents. (Lundi 30 janvier 2016)

Les fans de Roger sont bien présents. (Lundi 30 janvier 2016)

Le Français Jo-Wilfried Tsonga a passé facilement le deuxième tour de l'Open d'Australie, mercredi à Melbourne, où l'Allemande Angelique Kerber a de nouveau été accrochée.

Jo-Wilfried Tsonga, 12e mondial, a su être sérieux dans le vent qui soufflait fort pour se débarrasser du Serbe Dusan Lajovic, 94e mondial, en trois sets 6-2, 6-2, 6-3. Il a toujours fait la course en tête grâce à six breaks et à un bon service (15 aces).

«Il y avait énormément de vent et c'est difficile d'être très serein quand la balle bouge beaucoup. C'était important d'être sérieux et de terminer ce match. Je n'avais pas de grosses sensations de frappe, mais c'est tout à fait normal vu les conditions», a commenté le Manceau, âgé de 31 ans.

Nishikori domine Chardy

Jo-Wilfried Tsonga pourrait passer un premier gros test au troisième tour contre l'Américain Jack Sock, 20e mondial, qui était opposé mercredi à l'espoir russe Karen Kachanov. Parfois comparé à un Nadal droitier, Sock est réputé pour son gros lift en coup droit. «C'est un joueur en confiance et qui est en train de confirmer», a dit le Français.

Kei Nishikori, 5e mondial, a dominé le Français Jérémy Chardy (72e) 6-3, 6-4, 6-3. Le Japonais a eu un break de retard à deux reprises dans la deuxième puis à nouveau au début de la troisième mais a su à chaque fois recoller au score grâce aux fautes de son rival (53 contre 30).

Chez les femmes, l'Allemande Angelique Kerber, N.1 mondiale et tenante du titre, a encore perdu un set avant de se qualifier pour le troisième tour aux dépens de sa compatriote Carina Witthoeft, 89e mondiale, 6-2, 6-7 (3/7), 6-2.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!