Jeu vidéo - «Twelve Minutes»: laisse aller… C’est une boucle!
Actualisé

Jeu vidéo«Twelve Minutes»: laisse aller… C’est une boucle!

WiIllem Dafoe, Daisy Ridley et James McAvoy prêtent leur voix aux protagonistes d’un thriller fantastique solide.

Plus qu’un jeu, «Twelve Minutes» est un concept qui a pour lui l’originalité, une exécution soignée et une narration solide. Trois atouts qui en font le prix.

Le personnage principal de ce thriller interactif est un homme. Jeune, actif, en couple depuis huit ans avec la même compagne, il ne sait pas que, ce soir, en rentrant du travail, il va se retrouver prisonnier dans une boucle temporelle.

Sa douce l’accueille dans leur petit appartement (salon, chambre à coucher, salle de bains et un seul placard, rien de bien folichon). Ils papotent, s’apprêtent à passer à table lorsque douze minutes plus tard, on sonne à la porte. Un homme qui se présente en tant que policier jette à terre les deux occupants, les entrave, interroge la femme et, n’obtenant pas de réponse, finit par étrangler son compagnon.

Annapurna Interactive

Tout se remet à zéro: la victime se retrouve à l’entrée, douze minutes plus tôt. Il a gardé le souvenir de ce qui est arrivé. Il est le seul. Il devine très vite que la boucle se refermera sur lui tant qu’il n’aura pas trouvé les moyens d’en savoir plus. Pour cela il dispose de deux instruments, des choix de dialogues et divers objets à saisir, montrer, utiliser voire à combiner. Une fois les bonnes interactions trouvées, le «héros» se retrouvera toujours au début de ce retour de bureau particulier mais avec d’autres combinaisons, d’autres interactions et toujours douze minutes au maximum avant que le doigt du destin ne se retrouve dans l’œil de la providence.

«Douze minutes» est un jeu casse-gueule dont le principal risque est sa capacité à lasser celui qui aimerait découvrir le pot aux roses mais se trouverait bloqué par une association trop tordue, trop illogique. À notre sens, le piège est évité mais on nage dans le subjectif. Cela dit, un dénouement à la fois surprenant mais parfaitement adapté au concept de boucle temporelle contribue à notre sens à la réussite de l’audacieux projet.

À tenter sur Xbox et sur PC Windows, pour vivre une expérience hors des sentiers battus.

(JChC)

Votre opinion