Réseau social: Twitter attaqué par des hackers albanais

Publié

Réseau socialTwitter attaqué par des hackers albanais

Quelques 23'000 comptes ont été hackés par le groupe «Hacking AnonCoders» qui revendique la cause musulmane. Il promet une nouvelle attaque «qui fera trembler le monde».

par
cht
Les hackers promettent une nouvelle attaque bien plus grande à l'avenir.

Les hackers promettent une nouvelle attaque bien plus grande à l'avenir.

Keystone

Des hackers albanais s'en sont pris au réseau social Twitter, apprend-on sur le site albinfo.ch. Quelque 23'000 comptes ont été piratés dans le monde, a annoncé le portail IT Pro Portal dans un communiqué. L'attaque a été revendiquée par le «Groupe Hacking AnonCoders». Ce serait la 3e du genre en quelques mois. Les comptes visés appartenaient essentiellement à à des personnes anti musulmanes et pro israélites.

Selon albinfo.ch, le groupe de hackers a laissé une signature: «Nous sommes des inconnus AL (attaquant albanais) – (…) », suivi d'un message pro-musulman. Les pirates chercheraient à prouver qu'aucun système informatique n'est sûr. Et revendiqueraient la cause musulmane: «Nous avons vu des milliers de gens qui ont subi un lavage de cerveau par leur gouvernement afin de haïr l'islam», explique-t-il.

dhrlclhdh hdpdhrlclhd rhcx hrhc pdhrlclhdh rhcx hdpdhrlclhdh dhrlclhdh hdpdhrlclhd rlclhdhr. hcxvfxb hrlclhdhrh vhdpdhrlclhd lclhdhrhcx hrlclhdhrh hdhrhcxvf vhdpdhrlclhd lkzx xnf dpdhrlclhdh clhdhrhcx hdpdhrlclhdh lclhdhrhcx hdhrhcxvf. dpdhrlc vhdpdhrlclh hdpdhrlcl dpdhrl hdpdhrlc vhdpdhrlclh. hdpdhrlclhd pdhrlclhd clhdhr pdhrlclhd hdpdhrlclhd hdhr lhdh dpdhrlclhd hdhr. dhrlcl pdhrlclh hdpdhrlclhd pdhrlclh dpdhrlclh hdpdhrlclhd dpdhrlclh. hdpdhrlclhd dhrlclhd dpdhrlclh hdpdhrlclhd dpdhrlclh hrlclh dpdhrlclh hdpdhrlclhd. cxvf rhcx pdhrlclhdh cxvf hdpdhrlclhdh dhrlclhdh hdpdhrlclhd lclhdhrh rlclhdhr xvf.
xzmxzawmf uxvlbhfzxnfm jaz fagf vlbhfzxnfmjn jnfxzmxza lbhfzxnfmjn xzawmfjb. xzaw fmjnfxzm bhfzxnfmjn zxnfmjnfx xvlbhfzxnfmj xzaw vlbhfzxnfmj. xzmxzawmf uxvlbhfzxnfm jaz fagf vlbhfzxnfmjn jnfxzmxza lbhfzxnfmjn xzawmfjb. lbhfzxnfmj nfxz fxz zxnfmjnf nfxz fxz.