09.01.2020 à 15:13

Twitter réagit face au harcèlement en ligne

Internet

Le réseau social teste des outils permettant aux utilisateurs de mieux contrôler leurs conversations en décidant qui peut y répondre.

Dès le 1er trimestre, Twitter va tester quatre options qui permettront de choisir qui peut répondre à un tweet.

Dès le 1er trimestre, Twitter va tester quatre options qui permettront de choisir qui peut répondre à un tweet.

AFP

Twitter veut tester de nouveaux moyens de limiter le harcèlement en ligne, notamment en offrant aux usagers du réseau social les moyens de contrôler qui peut répondre à un tweet donné.

«Diverses options»

«Nous voulons aider les gens à se sentir plus en sécurité en participant au dialogue sur Twitter et en leur donnant plus de contrôle sur les conversations qu'ils entament», explique le réseau de micro-messages sur son compte de communications.

«Nous allons tester diverses options sur qui peut répondre à des tweets au début de 2020», a-t-il ajouté.

Lors d'une présentation au salon d'électronique grand public de Las Vegas, selon le site spécialisé TechCrunch, plusieurs responsables de l'entreprise ont apporté des précisions.

Dès le 1er trimestre, le réseau à l'oiseau va tester quatre options qui permettront de choisir qui peut répondre à un tweet: l'option la plus radicale empêchant tout le monde d'y répondre, à l'exception des personnes citées dans le message. L'usager pourra également choisir de ne laisser répondre que les comptes auxquels il est abonné ou l'option la plus ouverte: tous les utilisateurs de Twitter.

Choix limité

Pour l'heure, les usagers ont peu de choix pour limiter les réponses à un tweet: passer son compte en «privé» à l'aide du petit symbole du cadenas ou bloquer directement des personnes.

De nombreux usagers de Twitter ont été confrontés au harcèlement sur le réseau social.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!