Publié

BanquesUBS et Credit Suisse soupçonnées d'accords cartellaires

La Commission de la concurrence enquête sur UBS, Credit Suisse et des établissements étrangers. Ils sont soupçonnés d'ententes cartellaires.

UBS

UBS

Keystone

La COMCO a ouvert une enquête contre UBS et Credit Suisse, ainsi que plus de dix banques étrangères, sur de possibles accords cartellaires. Ces établissements sont soupçonnés d'avoir collaboré pour influencer les taux de référence Libor et Tibor.

Les autres banques sont Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ, Citigroup, Deutsche Bank, HSBC, JP Morgan Chase & Co, Mizuho Financial, Rabobank, Royal Bank of Scotland, Société Générale et Sumitomo Mitsui Banking Corporation, a indiqué vendredi la Commission de la concurrence (COMCO). D'autres intermédiaires sont concernés.

Le secrétariat du gendarme de la concurrence a reçu une auto- dénonciation qui alléguait que plusieurs sociétés auraient influencé les taux Libor (London Interbank Offered Rate) et Tibor (Tokyo Interbank Offered Rate). Ceux-ci sont des taux de référence établis par des associations bancaires qui devraient refléter les taux d'intérêt sur les marchés interbancaires.

Ces taux sont calculés quotidiennement en se fondant sur les données fournies par un groupe spéficique de banques. Or, par leur comportement, les traders pouvaient obtenir une distorsion des taux en leur faveur.

(ats)

Votre opinion