28.08.2015 à 17:47

footUEFA - Platini esquive la présidentielle Fifa

Monaco, 28 août 2015 (AFP) - Le président de l'UEFA Michel Platini, n'a pas souhaité évoquer la présidentielle de la Fifa, pour sa première prise de parole publique depuis l'annonce de sa candidature pour l'instance suprême du football, vendredi à Monaco.

"C'est ma 9e conférence de presse en tant que président de l'UEFA à Monaco (où ont lieu les tirages de la Ligue des champions et de l'Europa League tous les ans la dernière semaine d'août les jeudi et vendredi) et je parlerai exclusivement de l'UEFA, a dit Platini en préambule. Ce n'est ni le lieu ni l'endroit pour parler de la Fifa, les élections auront lieu dans six mois, je pense qu'on aura le temps d'en parler".

"J'ai mon costume UEFA, ma casquette UEFA , pas celle du candidat à la présidence de la Fifa. C'est un événement de l'UEFA, on n'a jamais parlé de la Fifa à Monaco", a-t-il ajouté, avant d'évoquer l'actualité du foot en Europe.

"Je sais pourquoi vous étiez venus, je suis déçu de ne pouvoir répondre à vos questions sur la Fifa, on en parlera une autre fois", a-t-il dit ensuite aux nombreux journalistes internationaux présents. Et d'ironiser en conclusion: "Je sais que c'est difficile de venir à Monaco... le temps n'est jamais beau (il a fait plus de 30° à Monaco sous un soleil radieux pendant les tirages de C1 et C3 jeudi et vendredi, ndlr)...".

Les élections à la présidence de la Fifa auront lieu le 26 février 2016 à Zurich. Platini, 60 ans, président de l'UEFA depuis 2007 est le grand favori. Il s'est déclaré candidat le 29 juillet.

Les autres candidats déclarés sont le Sud-coréen Chung Mong-joon (un des anciens vice-présidents de la Fifa), le président de la Fédération du Liberia Musa Bility ainsi que l'ancienne star du football brésilien Zico. David Nakhid, 51 ans, ancien capitaine de la sélection de Trinidad et Tobago, passé par les Grasshoppers Zurich, s'est également récemment déclaré partant. Des rumeurs entourent également une éventuelle annonce de Maradona.

pgr/chc

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!