Publié

FootballUEFA - Réflexion sur les sélections, mais pas de projet arrêté

L'UEFA réfléchit à l'attractivité des matches de ses équipes nationales, mais n'a pas arrêté de révision de format, a indiqué vendredi une source proche du dossier, réfutant toute décision autour d'un projet détaillé par les presses anglaise et norvégienne.

Le quotidien anglais "The Guardian", citant le journal norvégien "Dagbladet", évoque ainsi un projet où l'UEFA installerait aux dates des matches amicaux une sorte de championnat avec neuf groupes ou divisions de six équipes (54 fédérations composent l'UEFA), classées selon les résultats. Selon ces journaux, l'enjeu serait pour chaque sélection de monter ou descendre au sein de ces divisions (avec récompense financière à la clé pour le vainqueur). Cette "piste de réflexion n'est qu'une parmi la quinzaine évoquée" lors de discussions stratégiques qui ont eu lieu entre les représentants des 54 fédérations européennes fin septembre en marge d'un comité exécutif à Dubrovnik (Croatie), a expliqué à l'AFP une source proche du dossier. "Il s'agit de regarder le format des matches des équipes nationales, avec le souci de les rendre attractifs, mais il n'y pas de décision sur un nouveau système concret, chacun amène sa réflexion", a encore précisé cette source. Et de préciser: "le but est d'impliquer les 54 fédérations, et cette réflexion ne porte que sur le futur calendrier à partir de 2018". Dans un communiqué du 20 septembre, le comité exécutif de l'UEFA (gouvernement du football européen) avait seulement indiqué "qu'il était nécessaire de procéder à une analyse détaillée du développement futur des compétitions européennes pour les équipes nationales A (...) après 2018". "Toute proposition de révision restera dans la cadre de la structure du calendrier international des matches existant et approuvé, et respectera le principe d'unité entre toutes les (fédérations) membres", concluait le texte sur ce sujet. pgr/stt/jr

(AFP)

Ton opinion