01.08.2020 à 12:44

Genève

Un 1er Août musical aux bains des Pâquis

Un concert participatif du collectif Feu de Dieu a donné le ton à la 14e édition des Aubes Musicales, qui a coïncidé avec la Fête nationale samedi à Genève.

Lampions rouges et blancs en guise de décor, chanteuses habillées d'une casquette avec la croix suisse ou d'une salopette ornée d’edelweiss, les artistes ont pris la fête nationale pour fil rouge du spectacle.

Lampions rouges et blancs en guise de décor, chanteuses habillées d'une casquette avec la croix suisse ou d'une salopette ornée d’edelweiss, les artistes ont pris la fête nationale pour fil rouge du spectacle.

KEYSTONE

La 14e édition des Aubes Musicales a débuté samedi par un concert participatif du collectif Feu de Dieu. Le public était au rendez-vous.

Les premiers arrivants ont traversé le portail des Bains des Pâquis samedi matin vers 05h30. Les trois cents billets mis en vente sur le site Internet du festival ont été utilisés, ont indiqué les organisateurs. Des bottes de foin et l’odeur de cervelas grillés autour d’un feu de joie ont accueilli le public.

Lampions rouges et blancs en guise de décor, chanteuses habillées d'une casquette avec la croix suisse ou d'une salopette ornée d’edelweiss, les artistes ont pris la fête nationale pour fil rouge du spectacle. «Nous avons eu envie d’organiser un événement festif et rassembleur pour le début du festival et pour la fête nationale», raconte Marie Jeanson, directrice artistique et coordinatrice des Aubes Musicales.

Au début du concert, un recueil de chansons était distribué au sein du public afin qu'il puisse accompagner les deux chanteuses et les deux guitaristes. Les quatre artistes du collectif Feu de Dieu l'ont entraîné avec différentes chansons revisitées avec humour.

Artistes locaux jusqu'au 23 août

De Joe Dassin à Téléphone en passant par Le Ranz des Vaches ou encore du folk suisse allemand, le public a chanté et dansé, notamment au rythme de «Hey Jude» des Beatles. Les spectateurs ont pu choisir parmi seize textes que le groupe interprétait sur demande. Si besoin, une «Landsgemeinde» improvisée départageait la programmation.

«Durant le festival, le public pourra découvrir une programmation pointue, accessible et variée», annonce Marie Jeanson. Le festival les Aubes Musicales organise des concerts tous les matins jusqu'au 23 août.

Le prix du billet s'élève à 2 francs et il est conseillé de le prendre à l'avance sur le site Internet du festival. Une attention particulière est portée à la création locale, le festival ayant dû déprogrammer les musiciens internationaux en raison du coronavirus.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!