Zika: Un 2ème foyer autochtone identifié à Miami

Publié

ZikaUn 2ème foyer autochtone identifié à Miami

Cinq personnes ont été contaminées dans le nouveau quartier de la ville.

1 / 96
Le virus du Zika, qui peut avoir des effets dévastateurs sur le développement des tissus cérébraux du foetus, pourrait devenir une arme contre le glioblastome, un cancer agressif du cerveau, révèle une étude. (Mardi 5 septembre 2017)

Le virus du Zika, qui peut avoir des effets dévastateurs sur le développement des tissus cérébraux du foetus, pourrait devenir une arme contre le glioblastome, un cancer agressif du cerveau, révèle une étude. (Mardi 5 septembre 2017)

Keystone
Des millions de moustiques porteurs d'une bactérie réduisant leur capacité à transmettre des virus ont été lâchés à Rio dans l'espoir qu'ils se reproduisent. (Mardi 29 août 2017)

Des millions de moustiques porteurs d'une bactérie réduisant leur capacité à transmettre des virus ont été lâchés à Rio dans l'espoir qu'ils se reproduisent. (Mardi 29 août 2017)

AFP
Les malformations congénitales liées au Zika sont vingt fois plus fréquentes par rapport à la période antérieure à l'épidémie, selon une étude des autorités américaines. (Jeudi 2 mars 2017)

Les malformations congénitales liées au Zika sont vingt fois plus fréquentes par rapport à la période antérieure à l'épidémie, selon une étude des autorités américaines. (Jeudi 2 mars 2017)

Keystone

La Floride a identifié une nouvelle zone à Miami où le virus Zika pourrait se transmettre localement par des moustiques, deuxième foyer de contamination après le quartier de Wynwood à Miami Beach, selon le gouverneur jeudi.

La nouvelle zone identifiée représente environ 2,6 kilomètres carrés dans le nord-ouest de la ville, précise un communiqué du gouverneur de Floride Rick Scott.

Le ministère de la Santé a identifié cinq personnes contaminées par le Zika, «deux femmes et trois hommes, dans la nouvelle zone».

Le cinquième cas confirmé a été annoncé jeudi, ce qui fait que ce quartier répond à présent aux exigences des Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC) pour être classé comme une zone de contamination autochtone.

106 cas de femmes enceintes

La Floride a enregistré à ce jour 1'021 cas de Zika, dont 155 contaminations locales. En tout 106 cas concernaient des femmes enceintes.

Les autorités de Floride ont levé mi-septembre leurs consignes déconseillant aux femmes enceintes de se rendre dans le quartier de Wynwood à Miami, lieu de la première flambée aux Etats-Unis d'infections par le Zika transmis localement par des moustiques.

Le Zika présente surtout un danger important pour les femmes attendant un enfant, car le virus peut infecter le foetus et provoquer des malformations congénitales irréversibles, dont des microcéphalies, un développement insuffisant du crâne de l'enfant.

La transmission du Zika se fait dans la plupart des cas par une piqûre de moustique mais aussi par voie sexuelle.

(AFP)

Ton opinion