Auto-moto – Un 40e succès pour Carlos Sainz sur le Dakar
Publié

Auto-motoUn 40e succès pour Carlos Sainz sur le Dakar

L’Espagnol a remporté la troisième étape de l’édition 2022. Sébastien Loeb désormais largué au classement général.

Carlos Sainz devant son Audi hybride: 40e succès sur les pistes du Dakar!

Carlos Sainz devant son Audi hybride: 40e succès sur les pistes du Dakar!

REUTERS

Carlos Sainz a remporté la troisième étape du Dakar 2022 à Al-Qaisumah, en Arabie saoudite, au volant de son Audi hybride, une première pour cette motorisation et une quarantième victoire sur le célèbre rallye pour l’Espagnol.

Les trois Audi hybrides ont connu une belle journée avec la troisième place de Stéphane Peterhansel à 1’41’’ et la cinquième de Mattias Ekström à 2’59’’.

Le Qatarien Nasser al-Attiyah (Toyota) a pris la huitième place à seulement 5’10’’ et réalise la vraie bonne opération du jour en repoussant son dauphin au général, le Français Sébastien Loeb, à plus de 35 minutes, à la suite de la casse de sa transmission longitudinale et d’une fin d’étape sur deux roues motrices.

Explosion du 30 décembre: un attentat?

Le pilote Thierry Richard, qui se trouvait à bord du véhicule touché par une explosion le 30 décembre sur le Dakar 2022 blessant un autre concurrent français, s’est dit mardi convaincu qu’il s’agissait d’un «attentat».

«On a vu l’impact sous le véhicule. On n’est pas bêtes, on sait ce que c’est qu’une déflagration. On a pris un souffle dans la voiture», a dit à l’AFP le pilote de l’équipe Sodicars, à laquelle appartient également la victime, ajoutant: «C’est un attentat, on nous a fait exploser.»

Les autorités saoudiennes ont écarté samedi la piste d’un acte criminel pour expliquer ce qu’elles ont qualifié d’«accident», qui a gravement blessé à une jambe Philippe Boutron, 61 ans, rapatrié après avoir été opéré en Arabie saoudite. / AFP

Motos: Sam Sunderland tient bon

En catégorie motos, c’est le Portugais Joaquim Rodrigues (Hero) qui a remporté cette troisième étape de 255 km. L’Australien Toby Price (KTM) et le tout jeune mais déjà performant Américain Mason Klein (20 ans/KTM) complètent le podium à respectivement 1’03’’ et 1’14’’.

Au général, l’Anglais Sam Sunderland (KTM) conserve la tête avec seulement 4 secondes d’avance sur le Français Adrien Van Beveren (Yamaha).

Coup de moins bien pour De Sadeleer

Pour la première fois du Dakar 2022, le «rookie» est devancé par son compatriote Nicolas Brabeck.
On a parlé polonais ce mardi dans la catégorie SSV: les frères Goczal et Domzala ont signé le tiercé lors de cette troisième étape, une boucle avec une spéciale de 255 kilomètres autour de Al-Qaisumah (le parcours de ce qui aurait dû être la première étape marathon, lundi et mardi, a dû être modifié en raison de la pluie). Journée plus difficile pour le Vaudois Jérôme De Sadeleer, qui concède 34 minutes et qui recule au neuvième rang du classement général.

Habitué de l’épreuve, Nicolas Brabeck signe la meilleure performance suisse du jour, toujours dans cette catégorie des SSV (19e du général). Enfin, sur deux roues, le Neuchâtelois Nicolas Monnin (109e de l’étape, 107e du général) poursuit son aventure sur un bon rythme... malgré le froid: «Les liaisons, que cela soient celle du matin pour rejoindre le départ de la spéciale, ou celle de la soirée pour retrouver le bivouac, ce n’était pas évident avec cette humidité et une fraîcheur que l’on n’attendait pas.» / J.-C.S

le Vaudois Jérôme De Sadeleer a reculé au neuvième rang du classement général.

le Vaudois Jérôme De Sadeleer a reculé au neuvième rang du classement général.

DR
(AFP)

Votre opinion